INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

ZIMBABWE – SOCIÉTÉ : LES MÉDECINS AVAIENT STOPPÉ LE TRAITEMENT DE ROBERT MUGABE. AFRIK-INFORM

Information
23 septembre 2019

ZIMBABWE – SOCIÉTÉ : LES MÉDECINS AVAIENT STOPPÉ LE TRAITEMENT DE ROBERT MUGABE. AFRIK-INFORM

 

Ce lundi 23 septembre, le président zimbabwéen, Emmersson Nnamgangwa, a fait des révélations inédites sur le décès de son prédécesseur Robert Mugabe. Selon ses propos, le défunt président souffrait d’un cancer très avancé, et donc, le traitement ne servait plus à rien.

Par Yves Konan Camara

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En effet, c’était lors de sa réception aux USA par les militants de son parti politique la ZANU-PF, que le président Zimbabwéen a affirmé que le traitement de Robert Mugabe, a été stoppé par les médecins. Avec son âge très avancé (95 ans), il ne servait plus à grand-chose de continuer à se battre pour qu’il retrouve la santé, car son système immunitaire était déjà très affaibli pour réagir positivement aux différents traitements reçus.

A lire...ZIMBABWE – NÉCROLOGIE : LA FAMILLE MUGABE REFUSE L’OFFRE DU GOUVERNEMENT PAR RAPPORT AU LIEU DE SON INHUMATION. AFRIK-INFORM

Emmersson Nnamgagwa a affirmé que l’ancien président souffrait d’un cancer très avancé, alors que la famille du défunt refuse jusqu’à présent de communiquer sur les causes de la mort de l’ancien homme fort du Zimbabwe. En 2011 déjà, les premières rumeurs notamment sur wikileaks, estimaient qu’il souffrait d’un cancer de la prostate, et présageaient également qu’il ne lui restait que 5 ans à vivre. Pourtant, sa famille avait affirmé que ses visites médicales répétitives à Singapour, étaient dans l’optique de traiter la cataracte.

Le président zimbabwéen est actuellement aux USA pour prendre part à l’assemblée générale de l’ONU qui se tiendra à New York.

0
0
0
s2sdefault