INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

COTE D’IVOIRE – SOCIÉTÉ : VIOLENTS AFFRONTEMENTS ENTRE LES HABITANTS DE KOUMASSI ET LES GENDARMES AFRIK-INFORM

 

 

Dans la journée de mardi 3 décembre, les habitants de Koumassi en côte d’ivoire, ont affronté les gendarmes, qui essayaient de débrancher des câbles électriques connectés frauduleusement. Un affront qui a duré plusieurs heures, faisant au passage quelques blessés.

 

Par Yves Konan Camara

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Selon le porte-parole de la gendarmerie, il y a eu trois voitures de la compagnie ivoirienne d’électricité, qui ont été incendiées. Plusieurs protestants ont été interpellés et quelques blessés légers ont été enregistrés. C’est après plusieurs descentes sur le terrain, que la compagnie ivoirienne d’électricité a découvert que des milliers d’habitants à Abidjan sont connectés illégalement au réseau électrique.

Une méthode courante, qui leur permet d’éviter des factures à régler à la compagnie. Selon une source sécuritaire, la CIE voulait donc simplement supprimer ces branchements frauduleux dans le quartier Koumassi, l’un des plus peuplés et célèbres d’Abidjan. En 2016, des manifestations avaient été provoquées par une augmentation des tarifs de l’électricité par le gouvernement.

A lire...CAMEROUN - SOCIÉTÉ : LE TECNO CAMON 12 FAIT VIBRER LE CAMEROUN APRÈS UNE TOURNÉE INÉDITE. AFRIK-INFORM

Il estimait qu’il était de bon ton que ces tarifs de consommation d’énergie électrique soient revus à la hausse, justifiant cela par le fait que l’Etat continuait de subventionner l’électricité à hauteur de 80 milliards de FCFA par an. Ces manifestations avaient conduit à des violences dans plusieurs villes du pays, faisant au passage plusieurs blessés graves.

 

0
0
0
s2sdefault