INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

ÉTATS-UNIS – SANTE : DONALD TRUMP FERME LES FRONTIÈRES AMÉRICAINES AUX EUROPÉENS. AFRIK-INFORM

 

Les États-Unis vont fermer ce 13 mars les portes aux Européens. C’est une annonce qui a été faite par le président américain a l’occasion d’une allocution télévisée cette nuit. La décision vise à protéger ses compatriotes du Corona virus qui prend des proportions inquiétantes en Italie, deuxième foyer du virus après la chine.

Par Abdoulaye Raman

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À compter de ce 13 mars, le territoire des États-Unis est interdit d’accès à tous les voyageurs en provenance de l'Europe pour une durée de 30 jours, à l’exception du Royaume Uni. Lors de son allocution, le président américain a dans un premier temps pris la peine de dire que cette mesure concernait essentiellement les personnes et les biens, avant de rectifier son propos pour dire que les marchandises sont exemptées.

A lire...ITALIE - CORONAVIRUS : LES CLUBS ITALIENS POURRAIENT DÉCLARER FORFAIT EN LIGUE DES CHAMPIONS. AFRIK-INFORM

Seulement, cette mesure d’urgence tient également compte des citoyens américains vivant à l’extérieur. Ceux-ci devront s’ils veulent retourner aux USA, faire un examen médical. Donald Trump a donc reconnu pour la première fois non seulement la gravité mais aussi la dangerosité de la situation qui prévaut en ce moment dans le monde. « Mes Chers Concitoyens, je veux vous parler de l’épidémie de coronavirus, qui a commencé en Chine, et se répand à travers le monde. L’OMS a aujourd’hui officiellement annoncé qu’il s’agissait d’une pandémie », a déclaré Trump à ses compatriotes.

C’était également l’occasion pour lui lors de son discours de porter à l'attention des américains que depuis le début de la pandémie, le gouvernement a imposé des restrictions drastiques aux voyages en provenance de Chine. Plus loin, il est fier de savoir que ces mesures ont permis de maintenir le nombre de malades au États-Unis afin que le virus ne se propage. Plusieurs experts en économie pensent d’ailleurs que cela risquerait de fragiliser certains pays concernés par ce confinement.

0
0
0
s2sdefault