MADAGASCAR : DOUBLE MEURTRE DE FRANÇAIS, SEPT PERSONNES INTERPELÉES.

Écrit par Afrik-Inform. Publié dans Société

C’est de nouveau la stupeur pour la communauté française à Madagascar...

 C’est de nouveau la stupeur pour la communauté française à Madagascar, après l’assassinat de deux jeunes français dont les corps ont été retrouvés sur une plage de l’île de Sainte Marie. Les arrestations se poursuivent, l’enquête avance mais les zones d’ombres persistent sur cette affaire qui rappelle un triste souvenir, celui d’un autre double meurtre impliquant toujours des français.

Par Habib Hassana

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Selon la police malgache, 48 heures après le double meurtre de deux jeunes Français sur l’île de Sainte-Marie (nord-est), sept personnes, dont un Français, ont été arrêtées à Madagascar. Une première vague de quatre personnes ont été interpellées dimanche dernier. Le procureur de la province de Tamatave en charge de l'enquête, qui s'est rendu sur l'île mardi, a quant à lui annoncé que trois autres personnes venaient d’être interpellées dans le cadre de cette affaire. Il s'agit d'un ex-petit ami d'une des victimes, un Français vivant sur l'île de Sainte-Marie et de deux ressortissants malgaches.

Jusque là, le mobile de ce double meurtre reste à déterminer. Les quatre Malgaches arrêtés dimanche, qui étaient mardi toujours en garde à vue, se trouvaient dans la boîte de nuit où les deux victimes ont passé la soirée, près de la plage où leurs corps ont été retrouvés, avec des blessures à la tête. Ces deux jeunes gens, un homme et une femme d’une vingtaine d’années, travaillaient comme bénévoles pour l’association malgache Cétamada qui œuvre pour la protection de l’environnement et des mammifères marins.

Mais ce fait n’est pas le premier du genre. Des Français avaient déjà été retrouvés morts sur l’île de Madagascar pour la première fois en 2012. Un couple de Français avait été retrouvé mort sur une plage à Tuléar, ville côtière du sud-ouest de Madagascar. Deux Malgaches avaient été condamnés en octobre 2015 aux travaux forcés à perpétuité pour l’assassinat de ce couple de restaurateurs dont les corps avaient été retrouvés affreusement mutilés.