KENYA – TERRORISME : SIX MORTS DANS UNE ATTAQUE SHEBAB A MANDERA

Six personnes ont été tuées cette nuit et 27 autres secourues dans une attaque shebab sur la base de l’entreprise de travaux publics Bulla à Mandera. L’information a d’ailleurs été confirmée ce matin par le gouverneur Ali Roba.

Par Habib Hassan

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'attaque a eu lieu à 02h45 ce jeudi 06 Octobre. "Sur les 33 habitants résidant dans la mini cité, six ont été tués et 27 sauvés par nos agents de sécurité qui tenaient le secteur», a en outre déclaré M. Roba, avant d'ajouter que «Ces Six vies perdues sont six vies de trop. Nous condamnons cette attaque qui vient à un moment où les habitants avaient commencé à profiter de la paix.».

Alors que la police tentait d’entrer dans la cité pour récupérer les corps, une explosion est survenue, arrachant l'un des sommets de toit. Les shebabs après avoir abattu les six travailleurs auraient apparemment miné la résidence. Heureusement, cette explosion n’a pas fait de victime. Selon Frederick Shisia, commissaire du comté de Mandera,  la police a dû patienter pour retirer les corps, le temps de couper toutes les communications téléphoniques, car elle craignait que les bombes disséminées ne soient déclenchées à distance.

Depuis l’attaque du 2 Avril 2015 à l’université de Garissa qui avait fait 148 morts, principalement des étudiants de l'institution, le Kenya a connu une relative accalmie dans les attaques. Des attaques dans les zones frontalières sont beaucoup plus perpétrées dans une zone plutôt poreuse, permettant ainsi aux assaillants sans foi ni loi de facilement commettre des atrocités et immédiatement rejoindre leur base arrière, la Somalie.