RWANDA – JUSTICE : LE RWANDA PUBLIE LA LISTE DES 22 OFFICIERS SUPÉRIEURS FRANÇAIS ACCUSÉS D’AVOIR PARTICIPÉ AU GÉNOCIDE DE 1994

Le Rwanda a rendu public, la liste des 22 officiers supérieurs français, dont le général Jacques Lanxade, chef d'Etat-major des armées françaises (1991 à 1995) impliqués, selon lui, dans la planification et l'exécution du génocide de 1994 au Rwanda.

Par Dalvarice Ngoudjou Journaliste / Géostratège

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette décision des autorités rwandaises, fait suite à la décision de deux juges français de relancer l'enquête sur l'attentat contre l'ex-président Juvénal Habyarimana. Mais surtout de la volonté du gouvernement français d'entendre le témoignage d'un ancien chef d'État-major rwandais, qui accuse l'actuel président Paul Kagame d'avoir été l'instigateur de l'attentat contre M. Habyarimana "Des hauts gradés français et des personnalités politiques ont commis au Rwanda des crimes très graves", accuse la commission nationale de lutte contre le génocide (CNLG) dans un rapport transmis mardi.

La dite commission soutient que ces "acteurs français ont été impliqués dans le génocide à la fois comme auteurs et complices." Le gouvernement de Paul Kagame accuse depuis des années la France de participation au génocide, qui a fait environ 1 million de morts, particulièrement la minorité tutsi. L'attentat du 6 avril 1994 contre l'avion présidentiel, au cours duquel fut tué le président hutu Juvénal Habyarimana, est considéré comme l'événement déclencheur de ce génocide. Le Chef de l’État Rwandais n’exclut pas une nouvelle rupture des relations diplomatiques avec la France.