Cameroun: CANAL 2 Internationale Performances en hausse

Écrit par Afrik-Inform. Publié dans Société

Le top management aura pris soin d’imaginer...

 

La première chaine de télévision privée du Cameroun mène la barque

Par Patrick Clement Oyieh

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Canal 2 international Le media d’Emmanuel CHATUE connait une ascendance extraordinaire dans le paysage audiovisuel Camerounais et africain. Canal 2

International doit sa performance à une parfaite maitrise des programmes à servir à ses milliers de téléspectateurs et l’arrimage à la technologie de pointe.

 Le top management aura pris soin d’imaginer un basculement sans le moindre heurt vers le numérique. Par rapport à la CRTV qui fonctionne à capitaux publics et dont la date de création est de loin l’ainée de canal 2 International, la première chaine de télévision à capitaux privés accumule

des lauriers tant à l’intérieur qu’à l’international.

 C’est la chaine la plus sollicitée au Cameroun grâce à sa promptitude à la mutation technologique, le professionnalisme et la confection de la grille des programmes dans lesquelles tout le corps social y trouve entière satisfaction. De plus, ses innovations dans le partenariat et le mécénat font de la chaine du PDG Emmanuel CHATUE et le reste de son empire médiatique, une puissante entreprise citoyenne.

Canal 2 International s’affirme et excelle dans tous les domaines : politique, économie, débats, sports, culture, divertissements etc… Pour donner de l’envergure a son ambition de mieux dompter sa kyrielle de concurrents, Canal 2 fait de la fidélisation des téléspectateurs dans une logique de compétitivité, son principal allié pour aller plus vite et plus loin en anticipant sur le futur.

DES LAURIERS MALGRE TOUT

Malgré les difficultés de départ pour s’insérer harmonieusement dans l’environnement audiovisuel, il fallait tout faire sauf capituler au risque de

trahir la confiance de ses milliers de téléspectateurs. Il aura fallu tout faire sauf capituler. L’introspection du parcours de la première chaine de télévision à capitaux privés au Cameroun, nous révèle un itinéraire

en discontinu. Les programmes de Canal2 ont démarré en 2001. La structure

va provisoirement interrompre ses activités deux ans plus tard pour rouvrir ses portes en 2004 sous le label « CANAL 2INTERNATIONAL ».

Reculer pour mieux sauter ?

Certainement… car la mobilité technologique de l’analogique vers le numérique s’avérait absolument incontournable pour tout media audiovisuel en quête des performances. La connexion de Canal 2 International au satellite W3A sonne le glas d’une trajectoire atypique, faisant démarquer la jeune structure du retard technologique dans lequel son principal concurrent, la CRTV peine toujours à se défaire jusqu’au jour d’aujourd’hui.

Un an plus tard, nous sommes précisément en novembre 2005 lorsque, la très conquérante, opère la migration sur le satellite NSS7. En Février de l’année qui va suivre, Canal 2 International se connecte à l’offre bouquet Canal satellite pour sublimer avec le bouquet Africain en 2009. Commence alors l’écriture de la nouvelle page qui finira par sceller le destin de l’actuel

monument de l’audiovisuel camerounais, au point de se tailler une grosse portion au niveau africain.

Car d’années en années, Canal 2 International qui va confisquer le trône des Awards au Cameroun, finira par défoncer sans trop de peine, les portes absolument étanches de la compétitivité pour forcer l’admiration du continent africain et l’Europe. L’exploit le plus récent concerne le décrochage par Canal 2 International, du prix spécial décerné par le jury des Eutelsat TV à Venise en Italie au mois de novembre 2013.

La distinction couronnait ainsi ses différentes innovations et son efficacité dans le passage au numérique du continent africain. Bien à savoir, les Eutelsat TV Awards sont organisés par Eutelsat SA et constituent le principal évènement qui récompense les chaines sur satellite Totalement en phase avec leur public.

Duilio Grammaria, célèbre présentateur de télévision pour la RAI et président du jury ne pouvait certainement se tromper lorsqu’il déclare ceci « il s’agisse des chaines ayant 20 ans d’existence ou déchaines venant d’être crées sur les marchés émergents, le jury a constamment cherché à en évaluer la qualité en termes de création des contenus, l’innovation dans la présentation des programmes et des formats ainsi que la façon dont les chaines mettent à profit la technologie pour mieux servir leur public ».