Debordo likunfa aux arrêts à la police judiciaire de Yaoundé.

Écrit par Afrik-Inform. Publié dans Société

Interpellé pour escroquerie...

Suite à une plainte pour escroquerie et abus de confiance de la chanteuse Mimi Pary, l'artiste Debordo Likunfa a été interpellé le mardi après midi à son hôtel à Yaoundé. Il s'est enfermé à double tour dans la chambre de sa suite, obligeant les agents de la police judiciaire venus l'interpeller à y entrer de force.

Par Carlos THIE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

La plaignante qui l'avait pourtant érigé en parrain de la soirée dédicace de son dernier album le 10 Février dernier lui reproche de n'avoir pas honoré ses engagements, notamment une prestation à la Sanza Night Club le Vendredi 12 Février.  

Debordo Likunfa a bel et bien perçu par western union l'argent provenant de la Sanza comme avance sur son cachet, soit une somme de un million cinq cent mille frs, avec un reliquat de cinq cent mille francs à lui verser juste avant sa prestation vendredi 12 Fevrier...

Rendu à la Sanza ce vendredi soir, Debordo exigera de percevoir plutôt trois millions de francs "comme DJ Arafat en spectacle à la Sanza la veille". 

Les responsables de la Sanza n'ayant pas cédé à ses exigences, il retournera calmement se coucher, laissant Mimi Pary qu'il avait pourtant chargé de négocier le contrat porter seule la responsabilité de cet échec. Cette dernière sera conduite au poste de police sous insistance des responsables de la Sanza. Debordo en audition ira jusqu'à dire aux enquêteurs qu'il ne "connaît pas cette dame" (MimiPary) artiste avec laquelle il a pourtant enregistré une chanson actuellement diffusée à la tv et qui a fait de lui le parrain de sa soirée dédicace, lui payant 03 billets  d'avion pour le Cameroun et  les frais d'hébergement pour lui, son danseur et son manager... 

Mimi Pary a donc porté plainte à Debordo qui d'après elle devra endosser les dommages causés par sa non présence sur la scène de la Sanza le 12 Fevrier dernier, soit en tout plus de 4 millions de francs considéré comme préjudices. 

Cependant, un mystère demeure.  Comment se fait-il que les reponsables de la Sanza dont son promoteur, soit aujourd'hui en train de vouloir exfiltrer Debordo du Cameroun, 

Gardé hier derrière le comptoir  de la DPRJ du centre L'artiste aurait profité ce matin d'une minute d'inattention des policiers pour s'évader.

(Vue Hotel Girafe où il est interpelé la deuxième fois)

Les dernières informations font état de ce que ce sont les responsables de la Sanza qui ont facilité son évasion ce mercredi matin à 5 heure, et l'ont logé à Girafe Hôtel situé à 30m de la Sanza. C'est après plusieurs recherches que l'artiste Ivoirien est retrouvé dans la chambre 323 de l'hotel par les éléments de la pj et ramené sous forte escorte au poste.

À l'instant où nous mettons cette information en ligne , Debordo est en audition à la DPRJ.

 La suite de l'enquête nous en dira plus.

 

La rédaction afrik-inform de Yaoundé.

Suivez nous sur  facebook https://m.facebook.com/afrik-informcom-1060167444007401/ 

Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.