SUPPORTER N °1 DU FOOTBALL
VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT

CAN-2019 : LE CAMEROUN RISQUE DE PERDRE L’ORGANISATION DE LA CAN. AFRIK-INFORM

 

Ce vendredi, la Confédération africaine de football (CAF) va examiner à Accra la question de la tenue de la Coupe d’Afrique des nations 2019 au Cameroun. Le comité exécutif de la CAF se réunira en marge de la Coupe d’Afrique des Nations féminine.

Par Bianca Fatou

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Un compte rendu des deux dernières visites d’inspection sera exposé au comité exécutif de l’organisation africaine au cours de la réunion. Les inspecteurs de la CAF ont effectué récemment une inspection sécuritaire et une inspection des infrastructures, stades et hébergements. 

Après la réunion des dirigeants, une décision sera rendue sur le maintien ou non de la CAN-2019 au Cameroun. Si le Cameroun est écarté, la CAF devra relancer une nouvelle procédure d’appel à candidature pour désigner un autre pays hôte.

Le président Ahmad Ahmad avait déclaré début octobre lors d'une visite au Cameroun que la Confédération africaine de football "n'avait pas de plan B". "La CAF n'a jamais réfléchi à un retrait de la Coupe d'Afrique des nations au Cameroun (...) Cela dépend du Cameroun", avait-il souligné. A Charm el-Cheikh en septembre, Happi Dieudonné, responsable à la Fédération camerounaise de football, avait assuré que "le Cameroun serait prêt" pour organiser la Coupe d'Afrique des Nations 2019.

A lire...SPORT - FOOTBALL: LA FIFA MENACE DE SUSPENDRE CERTAINES FÉDÉRATIONS AFRICAINES. AFRIK-INFORM

Le Maroc, candidat malheureux à l’organisation du Mondial-2026 (attribué au trio USA/Mexique/Canada), est régulièrement cité par les médias comme possible remplaçant du Cameroun.

La CAN-2019 doit se tenir en juin 2019. Le 29 septembre, lors d’un comité exécutif organisé à Charm el-Cheikh en Egypte, la Confédération africaine avait pointé “un retard important dans la réalisation des infrastructures” nécessaires à la tenue de la CAN-2019 au Cameroun. Le président Ahmad Ahmad avait déclaré début octobre lors d’une visite au Cameroun que la Confédération africaine de football “n’avait pas de plan B”.

0
0
0
s2sdefault