VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
http://www.infinixmobility.com/cm
http://www.infinixmobility.com/cm

CAMEROUN - CHAMPIONNAT DE FOOTBALL : SEIDOU MBOMBO NJOYA DÉTERMINÉ À BRISER L'HÉGÉMONIE DU GÉNÉRAL PIERRE SEMENGUE. AFRIK-INFORM

Information
31 janvier 2019

CAMEROUN - CHAMPIONNAT DE FOOTBALL : SEIDOU MBOMBO NJOYA DÉTERMINÉ À BRISER L'HÉGÉMONIE DU GÉNÉRAL PIERRE SEMENGUE. AFRIK-INFORM

 

Le président de la fédération camerounaise de football(FECAFOOT) donne un délai de 7 jours à l'acteur principal de la crise au sein de la ligue de football professionnelle du Cameroun (LFPC) pour un retour à l'ordre et de remettre à jour les différents championnats.

Par Eric NGOULE (stagiaire)

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Malgré le boycott de la première journée du championnat d'élite one, suite à un appel du syndicat des clubs d'élite du Cameroun (Sycec), dirigé par le redoutable Frank Happy, qui exigeait au général à la retraite pierre SEMENGUE, la tenue d'une assemblée générale d'où devrait être établie une réédition des comptes de la saison écoulée avant un nouveau départ. Une requête d'ailleurs qui est passée inaperçue à la LFPC.

Dans un communiqué rendu public cette semaine, SEIDOU MBOMBO NJOYA s'en indigne et exige : «Le fait que la compétition n’ait pas démarré à la date consensuellement arrêtée préoccupe profondément la Fédération camerounaise de football, qui invite les acteurs de la LFPC à faire preuve de responsabilité et à mettre en avant l’intérêt supérieur du football camerounais par le démarrage effectif des compétitions organisées par la LFPC dans les 07 (sept) jours suivant la publication du présent communiqué»

A lire...FOOTBALL - COUPE DE LA CAF (BARRAGES ALLÉS): COTON SPORT DE GAROUA ET NEW STARS DE DOUALA ÉCHOUENT POUR LEUR PREMIÈRE SORTIE. AFRIK-INFORM

SEIDOU MBOMBO appel aussi bien le sycec et la LFPC à enterrer la hache de guerre, faute de quoi, en tant que patron du football camerounais, il «n’aura d’autre choix que d’exercer ses prérogatives légales et réglementaires pour sauvegarder l’intérêt et l’image de marque du football camerounais».

Selon le Président de la FECAFOOT, la ligue 1 doit reprendre service le weekend prochain ainsi que la ligue 2. Cette prérogative l'ultime le cas échéant serait la dissolution immédiate de la LFPC par l'instance faîtière nationale du football camerounais dirigé par SEIDOU MBOMBO NJOYA. En attendant le sport continu à vivre sur un fil d'araignées.

0
0
0
s2sdefault