FIFA :  UNE SENEGALAISE, FATMA SAMOURA NOMMEE SECRÉTAIRE GÉNÉRALE 

 Le 66e congrès de la FIFA, consacré à la mise en application des réformes adoptées en février à la suite du vaste scandale de corruption qui secoue l'institution, a débuté ce vendredi à Mexico.«Nous passons aujourd'hui des mots aux actes, de la proclamation aux faits», a déclaré Gianni Infantino, le président de l'instance, en ouverture du congrès.

Habib ASSANA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ce vendredi, le congrès doit ratifier la mise en application des réformes de gouvernance (limite des mandats, transparence des salaires, rééquilibrage des pouvoirs de l'exécutif) et la modification des statuts votées le 26 février.

Premier coup de tonnerre à ce congrès, la nomination de la Sénégalaise Fatma Samoura, diplomate aux Nations Unies, au poste de secrétaire générale de la Fifa, devenant la première femme à occuper ce poste, en remplacement du très bouillant Jérôme Valcke, français empêtré dans les scandales de l'équipe Blatter et suspendu 12 ans par la Fifa

 Un peu plus tôt dans la matinée, une source proche de la Fifa avait indiqué à l'AFP que le nom du nouveau secrétaire général de la Fifa serait annoncé dans la journée, précisant que «Le nom du nouveau secrétaire général devrait être annoncé aujourd'hui et ce nouveau secrétaire général doit être une femme qui n'est pas une Européenne».

A l'ONU depuis 21 ans, Mme Samoura a occupé différents postes dans plusieurs pays d'Afrique.