FOOTBALL : Volke Finke réclame 700 Millions de FCFA.

 

L’ex sélectionneur de l’équipe camerounaise Volker Finker brutalement limogé par l’instance dirigeante de la FECAFOOT vient de porter plainte et réclame 700 Millions de FCFA.

Par Rosine Noussi

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Alors que son contrat avait été tacitement reconduit par le comité de normalisation, Finke estime avoir été abusivement licencié.

Aujourd’hui M. Finke revient réclamer son soi-disant dû au gouvernement du pays de Patrick MBOMA ; On va donc dire que le contrat qui oppose ce cher Finke à ses ex employeurs est un match qui se joue désormais dans les tribunaux. La pilule est très dure à avaler pour Volker Finke et ce depuis le 30 Octobre dernier. S’il est vrai que le surnommé lion de Fribourg a des preuves de cette dénonciation, il n’en demeure pas moins vrai qu’il n’a pas démontré ses preuves et qu’il n’ya eu presque ou aucun résultats attendu. Les sélections au fil des deux ans n’ont pas vraiment dessiné une banane sur le visage des nombreux supporters Camerounais qui attendait à chaque match comme on ferait exactement pour une goutte d’eau dans le désert et qui à la fin n’avait que l’espoir comme seul consolateur.

Depuis le 22e jour du moi de mai de l’an 2015, les Camerounais attendent et continuent d’attendre cette Equipe rayonnante comme on l’a toujours eu depuis des lustres ; Alors diras t- on que la médiocrité de ce dernier a réduit le degré de patience de ses employeurs ou alors le manque de résultat a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase !?? Certainement l’une de ces interrogations apporte de la lumière à notre questionnement.

En effet le sélectionneur sortant réclame la rondelette somme de 700 Million de FCFA à l’Etat du Cameroun pour rupture abusive du contrat. Le dit contrat entré en application le 22 mai 2013 était censé durer 2ans et prévoyait une reconduction en cas de non dénonciation par l’une des parties 3 mois avant l’expiration d’un premier bail. Il s’est alors basé sur cet argument juridique pour entamer sa procédure.

D’ailleurs Volker Finke menace la FECAFOOT de revoir à la hausse la somme cité si son vœux est bafoué et il conseil aux dirigeants un arrangement simple et gagnant-gagnant.

Tout compte fait étant donner que le ministre BIDOUNG MKPATT et le président controversé de la FECAFOOT monsieur TOMBI sont à Niamey pour le match aller Niger-Cameroun qui se tient d’ailleurs  aujourd’hui même 13 novembre 2015. Volker Finke ne pourra désormais plus compter que sur sa patience.

Affaire à suivre...