Football :Lionel Messi, Lloyd, Luis Enrique et Ellis triomphent lors du Gala FIFA Ballon d’Or 2015

L’Argentin Lionel Messi a remporté le FIFA Ballon d’Or – récompensant le meilleur joueur du monde – pour lacinquième fois tandis que la milieu de terrain américaine Carli Lloyd a obtenu son premier trophée deJoueuse Mondiale de la FIFA. L’entraîneur du FC Barcelone, Luis Enrique Martínez et la sélectionneuse américaine Jill Ellis ont également été récompensés pour la première fois en tant qu’Entraîneurs de l’Année FIFA pour le football masculin et fémininrespectivement. Les lauréats ont été désignés par les sélectionneurs et capitaines des équipes nationales ainsi que par des représentants de médias internationaux invités par la FIFA et France Football. L’ensemble de la procédure de vote a été supervisée et gérée par PricewaterhouseCoopers Suisse (PwC).

Les distinctions ont été remises le 11 janvier 2016 au cours d’une cérémonie de 90 minutes au Palais des Congrès de Zurich présentée par l’acteur nord-irlandais James Nesbitt et la journaliste anglaise Kate Abdo. Les quelque 1 100 invités et nombreux téléspectateurs de plus de 190 territoires de diffusion ont en outre eu le plaisir d’écouter des performances musicales de la popstar anglaise Leona Lewis et des jeunes violoncellistes croates Luka Šulić et Stjepan Hauser, connus sous le nom de 2CELLOS.

La Distinction Fair-play de la FIFA a été décernée à toutes les organisations footballistiques et aux clubs du monde entier qui travaillent pour soutenir les réfugiés. Au nom de tous les lauréats, l’ancien international allemand Gerald Asamoah, qui œuvre activement pour le bien-être des réfugiés, a reçu le prix des mains de l’ancien capitaine de l’Afrique du Sud Lucas Radebe. Cette année, une crise des réfugiés a touché le Moyen-Orient et l’Europe en raison du conflit syrien. De nombreuses personnes innocentes ont dû quitter leur foyer dans des conditions dramatiques pour se mettre - et mettre leurs proches - à l’abri. La société a répondu présent, tout comme le monde du football, qui a apporté sa contribution. Les clubs et les organisations footballistiques du monde entier ont contribué à accueillir et soutenir les réfugiés et à les intégrer aux communautés locales.

Le syndicat international des joueurs, la FIFPro, a reçu des votes émanant de 26 478 footballeurs professionnels du monde entier en vue d’élire le FIFA FIFPro World XI, la meilleure équipe de l’année 2015. Ainsi, le onze-type retenu est le suivant : Manuel Neuer (Allemagne/Bayern Munich) dans les buts, Dani Alves (Brésil, FC Barcelone), Marcelo (Brésil/Real Madrid), Sergio Ramos (Espagne/Real Madrid), Thiago Silva (Brésil/Paris Saint-Germain) en défense, Andrés Iniesta (Espagne/FC Barcelone), Luka Modrić (Croatie/Real Madrid) et Paul Pogba (France/Juventus) au milieu et enfin Cristiano Ronaldo (Portugal/Real Madrid, Lionel Messi (Argentine/FC Barcelone) et Neymar (Brésil/FC Barcelone) en attaque.

Le Prix Puskás de la FIFA, qui récompense le plus beau but de l’année, a pour sa part été sélectionné à l’issue d’un vote auquel ont participé 1,6 million d’amateurs de football via FIFA.com, la chaîne de la FIFA sur YouTube et francefootball.fr. Cette distinction créée en l’honneur de Ferenc Puskás, capitaine et joueur vedette de la grande équipe de Hongrie des années 1950, est revenue au Brésilien Wendell Lira de Goianésia, qui avec 46.7 % des suffrages, devance Lionel Messi (33.3 %) et Alessandro Florenzi (7.1%).

Les distinctions en bref :

C’est la cinquième année qu’est remis le FIFA Ballon d’Or, après la fusion en 2010 du titre de Joueur Mondial de la FIFA et de la distinction du Ballon d’Or France Football.

· 165 sélectionneurs, 162 capitaines d’équipes nationales et 171 représentants des médias ont soumis leur vote pour l’élection du FIFA Ballon d’Or. Lionel Messi a remporté ce trophée en obtenant 41,33% des votes devant Cristiano Ronaldo (27,76%) et Neymar (7,86%).

· 136 sélectionneurs, 135 capitaines d’équipes nationales et 106 représentants des médias ont participé à l’élection de la Joueuse Mondiale de la FIFA. Carli Lloyd l’a emporté avec 35,28% des votes, devançant l’Allemande Célia Šašić (12,60%) et la Japonaise Aya Miyama (9,88%).

· 167 sélectionneurs, 161 capitaines d’équipes nationales et 171 représentants des médias ont participé à l’élection de l’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin. Avec 31,08% des voix, Luis Enrique Martínez a remporté la distinction, lui qui a remporté quatre titres avec le FC Barcelone (le championnat et la Coupe d’Espagne, la Ligue des Champions de l’UEFA et la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA) en 2015. Pep Guardiola (Bayern Munich, 22,97%) et Jorge Sampaoli (équipe nationale du Chili, 9,47%) complètent le podium.

· 137 sélectionneurs, 137 capitaines d’équipes nationales et 106 représentants des médias ont participé à l’élection de l’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin. Jill Ellis a remporté ce prix après avoir mené les Américaines au titre mondial lors de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ au Canada. Elle a obtenu 42,98% des votes contre 17,79% pour le sélectionneur du Japon, Norio Sasaki, et 10,68% pour le sélectionneur de l’Angleterre, Mark Sampson. 

· Pour de plus amples informations sur la cérémonie et les résultats détaillés des votes, rendez-vous surFIFA.com et francefootball.fr.

Sources : FIFA.com