AFRIQUE – CAN 2023 : LE KENYA ET LE ZIMBABWE DÉFINITIVEMENT EXCLUS DES PHASES DE QUALIFICATIONS

by Bertrand Wandji
1 comment

Les équipes nationales du Kenya et du Zimbabwe ne participeront finalement pas à la Coupe d’Afrique des Nations 2023, elles ont été exclues des qualifications pour des raisons d’ingérence politique.

Le Kenya et le Zimbabwe ne pourront pas disputer les prochaines qualifications pour la CAN 2023 qui aura lieu en Côte d’Ivoire, car n’ayant pas réussi à faire annuler leurs suspensions par la FIFA avant la date limite de cette semaine, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Les deux équipes avaient été suspendues pour «ingérence politique » et n’avaient été incluses dans le tirage au des qualifications que sous réserve de la décision de la fédération internationale, de les autoriser ou non à participer à la compétition.

« La Fédération de football du Kenya et la Fédération de football du Zimbabwe, seront considérées comme perdantes et éliminées de la compétition », a déclaré la CAF dans un communiqué publié ce mardi. « Les groupes C et K seront composés uniquement de trois équipes et l’ordre des matchs sera maintenu conformément au calendrier des rencontres. », a-t-elle ajouté.

Lire aussi : Cameroun – Distinction : les cérémonies d’ouverture et de clôture de la CAN2021 sur le toit du monde.

La sélection du Kenya faisait partie du groupe C avec le Cameroun, la Namibie et le Burundi. Elle devait se rendre à Yaoundé le 4 juin prochain pour son premier match de poule. L’équipe du Zimbabwe était quant à elle dans le groupe K aux côtés du Maroc, de l’Afrique du Sud et du Liberia. Cette suspension ne changera pas cependant le principe des qualifications, les deux premières équipes de chaque poule seront qualifiées pour la phase finale en Côte d’Ivoire en 2023.

Lire aussi : Cameroun – CAN2021 : Aboubacar Vincent rebooste le moral de ses coéquipiers pour la troisième place.

En rappel, les fédérations du Kenya et du Zimbabwe ont été dissoutes par leurs gouvernements respectifs l’année dernière. Le ministère des sports du Kenya a dissout sa fédération de football après que le président Nick Mwendwa ait été inculpé de plusieurs chefs d’accusation de fraude, tandis que le comité exécutif de l’association du Zimbabwe a été dissout sur la base d’allégations de détournement de fonds. C’est donc cet « ingérence politique » qui est à l’origine de leur suspension par la FIFA.

1 comment

Comments are closed.