Afrique du Sud : Jacob Zuma risque deux ans de prison pour outrage à la commission anti corruption.

by Larissa Tchinda
0 comment

La commission anticorruption décidera ce jour du sort de Jacob Zuma. Un recours pour outrage, devrait en effet être virtuellement examiné ce 25 Mars contre l’ex président Jacob Zuma. A 78 ans, l’ancien président risque deux ans de prison.

Mis en cause dans une quarantaine de témoignages depuis 2019, Jacob Zuma joue la carte du silence alors que des dizaines de ministres ou ex-ministres, élus, hommes d’affaires ou hauts fonctionnaires eux-aussi accusés, ont déjà été entendus.

La commission anti-corruption demande dès à présent à la juridiction suprême de décider au cas où ce dernier affront de M. Zuma constitue un « outrage à la justice ».

A lire aussi : AFRIQUE DU SUD: JACOB ZUMA S’ENTÊTE FACE A LA COUR CONSTITUTIONNELLE.

Rappelons que le mois dernier, l’ancien chef d’Etat avait une énième fois ignoré une convocation et avait en même temps fait fi d’une décision rendue en janvier par la Cour constitutionnelle, l’obligeant à comparaître et le privant du droit à garder le silence.

Enregistrez votre adresse email pour recevoir automatiquement nos articles
Afrik-inform, l’info en un clic.

Leave a Comment