AFRIQUE: LE PRÉSIDENT DU BURUNDI EST DÉCÉDÉ CE LUNDI 08 JUIN.

by Bertrand Wandji
0 comment

Dans un communiqué publié ce mardi 09 juin 2020, le secrétaire général du gouvernement burundais annonce le décès inopiné de Son Excellence, PIERRE NKURUNZIZA, président de la République du Burundi. Le décès serait survenu dans un hôpital à Karuzi, l’une des 18 provinces que compte le Pays, suite à un arrêt cardiaque: «le gouvernement de la république du Burundi annonce avec une très grande tristesse aux burundais et à la communauté internationale le décès inopiné du Président de la République du Burundi, survenu à l’hôpital du Cinquantenaire “Natwe Turashoboye” de KARUZI, suite à un arrêt cardiaque », précise le communiqué de presse.

••• Le Président était pourtant bien important •••

Selon le secrétaire du gouvernement burundais, le président NKURUNZIZA était bien important. Il avait d’ailleurs passé l’après-midi du 06 juin à assister à un match de Volley-ball à NGOZI, une ville située dans le nord du Burundi. Il aurait cependant eu un léger malaise dans la nuit du samedi 06 juin au dimanche 07 juin 2020. «Son Excellence Pierre NKURUNZIZA s’est vite rendu à l’hôpital de Karuzi pour se faire soigner. Le dimanche, son état de santé s’est amélioré et il s’est entretenu avec les personnes qui étaient à côté de lui », explique le secrétaire général du gouvernement dans son communiqué.

Pierre NKURUNZIZA aurait rechuté contre toute attente dans l’avant-midi du lundi 08 juin avec un arrêt cardiaque. Et il y a finalement succombé malgré «un prix en charge intense, continue et adapté» par une équipe médicale multidisciplinaire constituée autour de son état à croire le communiqué.

Pour lui rendre hommage, un deuil national de 07 jours, à compter de ce 09 juin, a été ouvert sur tout le territoire burundais, durant laquelle période les drapeaux seront mis en berne.

né le 18 décembre 1964 de père hutu et de mère tutsie, à Ngozi où il a passé ses dernières heures avant de mourir, PIERRE NKURUNZIZA dirigeait le BURUNDI depuis 15 ans déjà. Il avait été élu pour la première fois le 19 août 2005 par l’Assemblée nationale de son Pays avant d’être reconduit au suffrage universel le 28 juin 2010, puis le 21 juin 2015. Le défunt homme d’État avait avant d’être Président dirigé le principal groupe armé hutu pendant la guerre civile burundaise qui entraîna en 1993 la mort du premier Président Hutu du Pays, Melchior Ndadaye. Il fut, en plus, Membre du Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD).

Enregistrez votre courrier sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com, l’infos en un clic.

Leave a Comment