AFRIQUE: TELEVISION PAYANTE : 51 MILLIONS D’ABONNES AFRICAINS SONT ATTENDUS EN FIN 2026.

by Larissa Tchinda
0 comment

Selon le cabinet américain Digital TV Research, le nombre d’abonnés à la télévision payante en Afrique augmentera de 17 millions entre 2021 et 2026.

Dans son dernier rapport, Digital TV Research prévoit que le continent africain totalisera en moyenne 51 millions d’abonnés à la télévision payante à la fin de l’année 2026.

En Afrique subsaharienne, le nombre d’abonnés à la télévision payante s’élève déjà à 30,7 et affichera 2025 47,26 millions d’abonnés millions en 2025, selon une autre étude du même cabinet.

Pour Digital TV Research, l’activité nigériane dans le secteur de la télévision payante sera en grande partie responsable de cette croissance à l’horizon 2026. Selon les prévisions le pays comptera jusqu’à 10 millions Sur les 47,26 millions d’abonnés que devrait afficher l’Afrique subsaharienne. Une performance qui permettra à cette puissance économique de l’Afrique de l’Ouest, de se passer devant l’Afrique du Sud, leader en ce moment dans le domaine.

POURQUOI UN GAIN D’IMPACT POUR LA TELEVISION PAYANTE EN AFRIQUE AUJOURD’HUI ?

Une chaîne de télévision payante est une chaîne de télévision dont l’accès est plus ou moins assujetti à une commercialisation, soit par abonnement, soit en paiement à la séance, plus connu sous l’indicatif pay-per-view, c’est-à-dire achat « impulsionnel » sur le principe de la VoD (Vidéo à la demande).

Généralement développées pour une diffusion spécifique axée sur le sport et le cinéma, pour lesquels elles ont la capacité d’acquérir des Droits TV beaucoup plus importants par rapport aux chaînes gratuites, les chaines payantes ont, en dehors des éventuelles émissions diffusées « en clair », un signal généralement « chiffré » et assorti d’un système d’« accès conditionnel » ou contrôle d’accès.

Le règne du poste de télévision en tant que média de référence risque de toucher à sa fin, d’après un rapport mondial d’Accenture intitulé « Digital Video and the Connected Consumer ». Il s’agit en effet, parmi différents types de médias étudiés à travers le monde, du seul à enregistrer une désaffection constante des consommateurs, toutes tranches d’âge confondues ou presque.

L’étude, réalisée pour les entreprises des secteurs des médias, des nouvelles technologies et des télécommunications, révèle que la consommation de vidéo, à tout moment et en tout lieu, s’est généralisée, accélérant le déclin de la télévision traditionnelle.

A lire aussi : CAMEROUN (VIDEO)-THEODORE NDANGA : CMR7 UNE TÉLÉVISION POUR JEUNES

Aux quatre coins du monde, la télévision est moins regardée par la quasi-totalité des classes d’âge : les 14-17 ans se détournent du petit écran au rythme de 33 % pour les films et les émissions de télévision, et de 26 % pour les événements sportifs. Cette désaffection se poursuit chez les 18-34 ans, aux taux de 14 % pour les films et les émissions de télévision et de 12 % pour les événements sportifs, ainsi que chez les 35-54 ans, à 11 % et 9 % respectivement. Elle se tasse, en revanche, chez les 55 ans et plus, n’atteignant respectivement que 6 % et 1 %.

Les Télévisions payantes apparaissent aujourd’hui comme un nouveau souffle pour la télévision. Ces offres de TV payantes se décomposent en 2 grandes catégories : les offres de TV payantes via le satellite, et les offres de TV payantes par ADSL.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com , l’info en un clic.

Leave a Comment