ANGOLA : ISABEL DOS SANTOS QUITTE LE BATEAU DU CONSEIL D’ADMINISTRATION D’UNITEL POUR CORRUPTION.

by Franck Bekima
0 comment

Acculée par les autorités angolaises pour une affaire de corruption, la fille de l’ex-président angolais Isabel Dos Santos a démissionné du conseil d’administration du 1er opérateur mobile du pays UNITEL dont elle détenait 25% du capital.

Dans un communiqué publié le 11 Août 2020, elle déclare, je cite : “Après deux décennies dédiée à la création, au développement et au succès d’UNITEL, je décide de démissionner de mon poste de membre du Conseil d’Administration de la société” ; elle justifie cette décision par le fait qu’il est : “Contre – productif et irresponsable d’admettre un climat de conflit permanent et de politisation systématique des administrateurs.” a-t-elle faite savoir.

A la fin du mois de décembre dernier, la femme déclarée la plus plus riche d’Afrique par le journal Forbes en 2013 est poursuivie par la justice angolaise pour une affaire de délits dont la fraude, le détournement de fond et le blanchiment d’argent.
A cet effet, la justice angolaise a gelé les avoirs de la 8e fortunée d’Afrique dans son pays.

Rappelons que depuis son accession à la magistrature suprême de l’Angola en septembre 2017, l’actuel président Joao Lourenço a mené une chasse aux sorcières au sein du clan de Jose Eduardo Dos Santos. L’homme fort de Luanda a limogé tous les proches de son prédécesseur au nom de la corruption.

Enregistrer votre adresse e-mail pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com,l’info en un clic.

Leave a Comment