Bénin – Présidentielle : la victoire de Patrice Talon n’émeut pas le peuple.

by Abdoulaye Raman
0 comment

Le président Patrice Talon, candidat à sa propre succession dans le cadre de la présidentielle du 11 avril dernier est vainqueur avec 86 % de voix exprimés, selon les résultats provisoires de la Commission électorale nationale autonome (CENA). Seulement, c’est une victoire qui ne fait ni chaud ni froid au peuple béninois.

Après l’annonce de la victoire de Patrice Talon au scrutin présidentiel de dimanche dernier, allègrement quelques militants de son parti se sont regroupés devant le siège du Bloc Républicain à Cotonou la capitale pour célébrer. Sauf que leur nombre n’avait aucune représentativité au regard de la masse militante. Preuve autour du président. Cette présidentielle a été marquée par le faible taux de participation. Seuls 50,17 % des Béninois se sont rendus aux urnes ce dimanche.

A lire aussi : Benin : élection présidentielle sur fond de coup de feu

C’est un duo Patrice et Talata sa vice-présidente mitigé. Le peuple n’en veut plus alors qu’il n’est qu’à son deuxième mandat bien que consécutif. Quelques drapeaux aux couleurs de la nation, et d’autres à l’effigie du magnat du coton sont ont été agité sur un fond de musique provenant des fanfares. Mais dans un style lugubre, selon l’opposition contestataire de cette candidature.

Le président Patrice Talon par quelque artifice s’est lancé en compétition contre des candidats complètement inconnu du grand public béninois. Cela s’explique par le fait que bien de poids lourds de l’opposition ont été écartés pour mieux asseoir la capacité de remporter l’élection. Ce n’était donc pas une surprise selon l’opposition éjectée, qu’il soit indignement vainqueur.

La plateforme électorale des organisations de la société civile au regard de cette élection jonchée d’irrégularité, dressé une liste exhaustive des localités dans lesquelles le vote n’a pas pu se tenir. Les électeurs se sont résolument tournés vers l’abstention. Laquelle abstention qui s’est voulue considérable.

Fait anecdotique, alors que les supporteurs Républicains sont en liesse au siège du parti, le président Talon venu à leur encontre en vue de les saluer, n’a même pas prononcé un discours relatif aux résultats de ce premier tour du scrutin.

A lire aussi : Benin – Présidentielle 2021 : Patrice Talon secoué par les manifestations dans le pays à quelques heures du scrutin.

“Pendant les élections, il y a eu des dégâts au Nord. À Cotonou, on a tout fait. Il a gagné, donc on est content !” Affirme Hortense Tehou, une des militantes engagée, venue témoigner son soutien à son champion. Notons que le jour du vote l’on a enregistré au moins deux morts dans la localité de Savé dans le centre-nord de Cotonou, fief de son ancien mentor Président Tomas Boni Yayi, devenu plus tard son véritable adversaire politique.

L’élection a même été annulée dans les villes voisines de Tchaourou, Bantè et Ouèssè, la Commission électorale nationale autonome (CENA) estimant qu’elle n’avait pas pu se dérouler dans de bonnes conditions.

A lire aussi : Bénin : une tentative de sacrifice de mineurs déjouée

Les observateurs de la CDEAO avaient dit avoir constaté “un faible taux de participation des électeurs” suivi “d’une légère amélioration”. Quant à ceux de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), elle a noté une “mobilisation des électeurs relativement faible tout au long de la journée” du 11 avril.

Pour l’heure, ce qu’on peut souligner est le que la Cour constitutionnelle publiera les résultats définitifs dans les prochains jours.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site internet pour recevoir automatiquement nos articles.

Afrik-inform.com, l’information en un clic.

Leave a Comment