BOTSWANA : SUR LES TRACES DE BOGOLO KENEWENDO, LA PLUS JEUNE MINISTRE D’AFRIQUE AUSTRALE.

by Larissa Tchinda
0 comment

A 34ans, Bogolo Kenewendo est responsable du portefeuille de l’Investissement, du Commerce et de l’Industrie dans l’actuel gouvernement botswanais. C’est en effet l’une des curiosités de l’Afrique Australe qui sait laisser au fil des jours ses traces dans le domaine économique.

Tout commence en effet en 2017, lorsque l’ancien président Lan Khama la nomme membre d’un Conseil consultatif de haut niveau chargé d’aider le secteur privé botswanais à relever les défis auxquels il est confronté. La même année, le président Khama la nomme au Parlement en vertu d’une disposition constitutionnelle lui permettant de procéder à une telle nomination. Sa brillante performance à chaque étape va lui permettre plus tard d’occuper le poste de ministre dans ce secteur.

D’ailleurs, c’est sous sa direction que le ministère de l’Investissement, du Commerce et de l’Industrie dont elle a la charge va finaliser en mai 2019, la numérisation de l’enregistrement des entreprises qui doit permettre aux grandes comme aux petites entreprises de s’inscrire en ligne, une mesure censée améliorer le climat des affaires au Botswana.

A lire aussi : AFRIQUE : CROISSANCE ECONOMIQUE EN 2021 : 47 PAYS SUR LA BONNE VOIE.

Bogolo Kenewendo est titulaire d’une maîtrise en économie, avec une spécialisation en politique macroéconomique, gestion de la dette publique, développement des exportations et autres domaines liés aux questions commerciales. Plus tard, elle devient tour à tour consultante économique chez Econsult Botswana, un organisme de recherche sur les politiques, et économiste au ministère ghanéen du Commerce et de l’Industrie.

Militante acharnée des droits de la femme, Bogolo Kenewendo a, en tant que parlementaire, défendu les intérêts des femmes et des enfants, en accordant une attention particulière à la représentation féminine, tous secteurs confondus. Elle a notamment parrainé une motion visant à faire passer l’âge du consentement sexuel au Botswana de 16 à 18 ans.

A lire aussi : Afrique : Le Maroc et la Namibie enfin éjéctés de la liste grise de l’UE.

Membre du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique créé par le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, pour proposer aux gouvernements, au secteur privé, à la société civile et à d’autres des moyens de collaborer dans l’espace numérique, Bogolo Kenewendo a jusqu’ici, été honorée de pusieurss prix notamment celui qui lui a été décerné en 2012 par la Junior Chamber International Botswana, une organisation à but non lucratif, qui l’a mise à l’honneur en déclarant qu’elle faisait partie des « Dix jeunes d’exception » du Botswana. En 2016, elle a reçu deux autres prix, le Botswana Change Makers Award et le Formidable Woman Award pour ses contributions au monde des affaires et son leadership.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com , l’info en un clic.

Leave a Comment