présenter l'hopital Laquintinie

CAMEROUN : Allo MINSANTE…LAQUINTINIE ÉTOUFFE !

by Carlos Mauzaire
0 comment

En dépit d’une volonté affichée du personnel médical, l’hôpital Laquintinie de Douala croule sous le poids d’une forte demande que sa capacité n’arrive pas à satisfaire. Par vague, certains malades sont renvoyés faute de place.

Il est 10 H ce lundi et la salle des urgences pour adultes de l’hôpital Laquintinie de Douala est déjà submergée par l’arrivée de plusieurs malades. Si certains ont la chance d’être admis, d’autres par contre se voient obligés de faire demi-tour, faute de lits disponibles. Sa mère agonisant à l’arrière d’un taxi-course, Monsieur Ekene fera part de son courroux au brancardier avant de prendre la direction d’un autre hôpital pour essayer de lui sauver la vie.

A lire aussi : CAMEROUN : L’HOPITAL LAQUINTINIE A ENFIN SON NOUVEAU DIRECTEUR GENERAL.

C’est que cet établissement hospitalier vieux de 90 ans a de plus en plus du mal à avoir des espaces disponibles pour les patients, dans une ville où le nombre d’habitants augmente sans cesse. À cela s’ajoute la recrudescence des cas Covid et l’utilisation de certains pavillons destinés à d’autres fins pour le suivi des malades atteints de Coronavirus.

A lire aussi : CAMEROUN – MANAOUDA DIT “NON” A NGOH NGOH.

Mais cette situation n’entame en rien le moral et la détermination d’une équipe jeune et dévouée à la tâche. En effet, L’hôpital Laquintinie semble peu à peu se débarrasser d’une étiquette qui pendant longtemps lui a été attribuée. L’urgence d’une solution visant à agrandir les capacités humaines et logistiques de cet hôpital de référence s’impose.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles…
afrik-inform.com, l’info en un clic..

Leave a Comment