CAMEROUN : À OBALA, UN JEUNE ASSASSINE SA MÈRE ET VIOLE SA DÉPOUILLE

by Bertrand Wandji
0 comment

Un jeune homme a assassiné sa mère et violé sa dépouille dans la nuit du 22 au 23 mai à Nson, un village de Obala dans la région du centre au Cameroun.

Âgé de seulement 19ans et orphelin de père, le jeune adolescent Bodo Hugue a tué sa mère de sang froid dans la nuit de dimanche à lundi dernier à Nson, un village de la ville d’Obala situé dans la région du Centre-Cameroun. À coups de pioche, le meurtrier a privé la nommée Foé Marie Agnès de son souffle de vie avant de procéder, ensuite, au viol de sa dépouille.

Sa mère « était une sorcière »

Interrogé sur les motifs de son acte, l’assassin s’est justifié en arguant que sa mère était une sorcière qui lui posait « des actes mystiques », il ensuite plaidé la légitime défense :

« j’avais toujours peur d’elle, elle ne ne m’appréciait jamais à la maison. Chaque jour elle me tapait avec le bâton je me suis défendu, j’ai arraché son bâton, je l’ai assommée, elle est morte et j’ai caché son corps », ainsi est-il passé aux aveux de au micro de la chaîne de télévision Vision 4.

le jeune assassin prenait des stupéfiants

Les proches de la famille ont aussi renseigné le media cité sur le fait que Bodo Hugue se droguait aux stupéfiants, ce qui déteignait sur son comportement à la maison où il était devenu très insolent vis-à-vis de sa mère.
Le décès de cette dernière survient une semaine seulement après que le père de famille ait été inhumé.

Le couple défunt laisse derrière lui quatre enfants dont un bébé de quatre mois et l’assassin qui est depuis lors sous exploitation judiciaire après avoir été arrêté alors qu’il avait d’abord tenté de s’échapper vers Nsa’a, un autre village non loin de Yaoundé.

#Sorcière #assassin #stupéfiants #Obala