Cameroun – Casses à Newbell : Les populations préviennent Paul Biya que “l’oeuf ne danse pas avec la Pierre”

by Larissa Tchinda
4 comments

C’est décidément l’année des expropriations au Cameroun. Après Essengue, aéroport, bois de singe, Dikolo, et japoma, il faudra également casser Nguangue à newbell, dans le 2e arrondissement de la ville de Douala.

Seulement, il faudra passer sur le corps des populations pour parvenir à une telle injustice car “l’œuf ne danse pas avec la pierre” disent-elles.

Le 05 Mai 2022, ces populations ont en effet reçu un courrier de mise en demeure daté du 28 Avril 2022 du préfet du Wouri, leur demandant de libérer une parcelle du domaine privé de l’Etat , objet du Titre Foncier N ° 3950 / W au Quartier New – Bell , au lieu – dit Ngangue …

Seulement, à l’examen du certificat de propriété N ° 2263 obtenu auprès du Conservateur Foncier du Wouri le 06 Mai dernier , “il apparaît que la superficie alléguée est de 37ha77a83ca , soit 377 783 mètres carrés et concerne ainsi des milliers de personnes dont des communautés autochtones de souche vivant dans ce quartier bien avant la création de l’Etat du Cameroun .”


Affaire Dikolo : Le Gouverneur de la région du Littoral prend ses responsabilités.

En réaction, les populations ont d’abord prié le préfet du Wouri, de bien vouloir surseoir à cette mise en demeure afin de leur permettre de rassembler la documentation requise auprès des communautés et des organismes ad hoc afin non seulement de prouver leur bonne foi , mais également de trouver une solution amiable.

Plus tard, notamment le 09 mai 2020, le collectif des populations de Nguangue au quartier New Bell, a dû saisir le président de la République Paul Biya, lui prévenant ainsi de rappeler à l’Ordre le préfet du Wouri, afin d’éviter “un cycle de violences sans fin.”

Pour eux en effet, ils n’ont pas d’autre choix que de réagir face à ce mépris.

Ils prennent à témoin l’évocation de l’article 5 de la Loi N ° 80/22 du 14 Juillet 1980 stipulant ( sans que l’auteur l’ait clairement spécifié à dessein ) qu ‘ « après mise en demeure restée sans effet pendant 30 jours le préfet procède à la démolition des réalisations effectuées sur la dite dépendance . Il peut à cet effet requérir la force publique » démontre à suffisance le caractère volontairement mesquin , machiavélique et inhumain d’une telle démarche à l’égard d’un public cible généralement peu au fait des fioritures juridiques .


Et donc, L’escroquerie intellectuelle et juridique du Préfet qui sort malicieusement de son champ d’intervention pour l’étendre sur les prérogatives réservées au Chef de l’Etat qui seul a le pouvoir et la compétence d’ordonner un déguerpissement d’une telle échelle ( loi de 85/29 DU 04 Juillet 1985 ). Pour rappel, il leur a été demandé de libérer sans délai.

#Japoma #Ngangue #casses #wouri # Titre #Foncier

4 comments

Robertdus juin 18, 2022 - 4:31

Njfhsjdwkdjwfh jiwkdwidwhidjwi jiwkdowfiehgejikdoswfiw https://gehddijiwfugwdjaidheufeduhwdwhduhdwudw.com/fjhdjwksdehfjhejdsdefhe

Reply
GeorgeIdefs juin 17, 2022 - 2:38

большие мешки для строительного мусора
[url=http://woodipack.ru/]https://woodipack.ru[/url]

Reply
https://Akataleptik.sk/obnovena-cinnost/ juin 14, 2022 - 6:35

В гэмблинговой компании mostbet site (https://Akataleptik.sk/obnovena-cinnost/) гарантированно выдаются промокоды на первый депозит всем
новым игрокам.

Reply
먹튀검증 사이트 juin 13, 2022 - 5:19

I blog quite often and I really appreciate your content.
This great article has really peaked my interest. I’m going to bookmark your site and keep checking for
new information about once per week. I opted in for your RSS feed too.

Reply

Leave a Comment