CAMEROUN : CES INONDATIONS QUI PRÉSAGENT LA RESURGENCE DU CHOLÉRA.

by Manuella Etock
0 comment

Ces inondations qui sont le résultat d’une très forte pluviométrie rament à contre courant contre les règles d’hygiènes. La situation demeure alarmante puisque plusieurs familles sont désormais sans abris et leur situation sociale devenue précaire pousse les experts à mettre un accent sur la probable résurgence de certaines maladies, dont le choléra.

En effet depuis longtemps, le Cameroun compte des régions sémi-endémiques c’est-à-dire des zones ou la maladie est présente presque permanente notamment les régions du nord et de l’extrême-nord.

Depuis le début d’année, la région la plus touchée par le choléra est le littoral qui enregistre plus de la moitié des cas du pays. Lors du dernier recensement des cas confirmés du choléra le mois dernier, le pays comptait 980 cas confirmés de choléra soit 563 dans le littoral.

Les pluies diluviennes qui s’abattent dans la capitale économique depuis le début de la semaine, suscitent l’inquiétude des professionnels de la santé.

Les zones marécageuses de la ville notamment Maképé Missoké ce vendredi 21 août, la situation est effroyable. Des inondations engloutissant des domiciles, détruisant au passage des latrines ramenant les excrément dans les rues et résidences privées.

Face à ces conditions défavorables, le Minsanté appelle les populations aux respects des règles d’hygiènes pour barrer la voie au choléra.

Rappelons que le choléra est une maladie bactérienne qui se contracte à partir de l’eau et des aliments contaminés, dont la transmission s’effectue également au contact du malade.

Enregistrer votre adresse e-mail pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik inform l’information en un peu

Leave a Comment