Cameroun – Conflit dans le NoSo : Babadjou, continue de recevoir les balles perdues

by Larissa Tchinda
0 comment

Le village frontalier avec la région du Nord-ouest en proie à un conflit intrasocial aux allures de guerre, a été la cible d’une attaque dans la matinée du 28 juin dernier.

Comme en juin et juillet 2021, Babadjou a été attaqué par des freedom fighters dans la matinée du 28 juin 2022. La localité, située dans la région de l’ouest du Cameroun, est frontalière avec celle du Nord-ouest, en proie à un conflit intrasocial.

Des informations font en effet état de ce que des hommes ont fait incursion à la gendarmerie et au domicile du sous-préfet de Babadjou aux environs de 01h du matin.

Le pire a été évité, puisque ces freedom fighters ont été “repoussés par les éléments qui avaient le renseignement prévisionnel de leur arrivée”, d’après des sources officielles.

Le bilan fait état de trois gendarmes blessés dont un grièvement.

Depuis quelques années déjà, la localité de Babadjou a perdu son calme et sa sérénité avec la multiplication des attaques d’hommes armés, dits combattants séparatistes.

Le 14 juillet 2021, deux gendarmes du poste avancé de Zavion mourraient après une attaque similaire.

Afin de trouver une solution définitive à ce cycle d’invasion des freedom fighters dans les localités voisines, Conrad Atefor Tsefor, le directeur adjoint des Renseignements généraux, a instruit les délégués régionaux le 22 juin dernier, sur ordre de Martin Mbarga Nguele, de prendre des dispositions afin de prévenir pareilles attaques.

#Babadjou #Freedom #fighter