CAMEROUN – CRISE ANGLOPHONE : ENCORE DU SANG QUI COULE A FLOT.

by Abdoulaye Raman
0 comment

C’est un samedi du 24 octobre plutôt noir au Cameroun. Des personnes armées ont perpétré une attaque à l’Académie bilingue Mère Francisca de Fiango à Kumba dans le Sud-ouest du pays. Plusieurs élèves ont été tués par balle et l’on enregistre des blessés graves transportés à l’hôpital.

Compte tenu du fait que les lundis les  écoles sont fermées, ce samedi était donc dédié aux séances de rattrapage dans les établissements scolaires de la localité et celles environnantes. Des groupes de « rebelles » ont donc profité de cette occasion pour sévir.

A lire aussi : Cameroun: Le Senat Américain prescrit des résolutions urgentes pour mettre fin à la crise anglophone.

Ces écoles qui depuis le début de la rentrée scolaire 2020/2021 dispensent les cours en toute quiétude sont désormais dans un climat infesté par le virus de la terreur perpétrée par des bandes armées. Les parents de ces enfants froidement assassinés ce jour sont désemparés et n’ont plus que des larmes qui coulent à flot.

Arrivé sur le lieu du drame, Fumombot Duala Charles,  le sous-préfet de la localité est inconsolable. Des morceaux de chaires éparpillés çà et là sous  l’effet des balles. En conséquence, il a instruit une opération visant à mettre aux arrêts toutes les personnes résidantes aux environs du périmètre dans l’optique de retrouver les auteurs et les mettre hors d’état de nuire.

A lire aussi :Cameroun – crise anglophone Il s’appelait Nlend Bikoi Joseph : Portrait du policier tué à Bamenda

En rappel, ces actes surviennent deux jours après une vaste campagne qui a été lancée sur la toile avec pour slogan #EndAnglophoneCrisis. Celle-ci vise à réclamer la paix dans ces régions dites anglophones du Cameroun. Notons également que les artistes ne sont pas restés indifférents face à ce carnage. Ils projettent dans les jours à venir d’entreprendre des “marches pacifiques” pour que ces tueries abusives et barbares cessent.

A lire aussi : ÉDITO : CAMEROUN –CRISE ANGLOPHONE : JOSEPH PRÉPARE LA VENUE DU SAUVEUR. AFRIK-INFORM

Pour passer des paroles aux actes, le rappeur camerounais, Maahlox le viber a annoncé sur sa page Facebook une réunion imminente que tiendront tous les artistes confondus à cet effet. « Demain à 15 heures NOUS ALLONS FAIRE UN DIRECT pour parler du projet de mobilisation de tous les acteurs du secteur culturel camerounais pour une REVENDICATION PACIFIQUE pour LE RETOUR de la PAIX DANS LE NOSO », a t-il affirmé quelques temps après le drame.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com, l’info en un clic

Leave a Comment