Cameroun: Dalvarice Ngoudjou, géniteur de la première crypto monnaie africaine. Afrik-Inform Awards.

by AFRIK INFORM
1 comment

Bien qu’elle ne soit déjà pas très reluisante ces dernières années, la situation monétaire de la plupart des pays africains risque de s’aggraver au regard de l’accroissement des investissements directs étrangers dans les secteurs du transfert d’argent.

C’est pour contrer ce mécanisme d’évasion des devises des pays africains que l’économiste africain d’origine camerounaise Dalvarice Ngoudjou, en intelligence avec de nombreux africains, a développé une plateforme de transfert d’argent dénommée PAYKAP MOBILE MONEY, dont le mécanisme de financement FRICACOIN a permis de mettre sur pied la première crypto monnaie africaine (KORI) et la première blockchain purement africaine déjà opérationnelle que l’on trouve sur www.kori.biz. L’objectif visé est de lutter contre la pauvreté en favorisant l’émergence des multinationales, entièrement détenues par des africains et susceptibles de maintenir sur le continent les capitaux et les bénéfices générés.En effet, FRICACOIN qui est devenu KORI par la suite, est la première crypto monnaie africaine au même titre que la célèbre crypto monnaie BITCOIN; à la différence que FRICACOIN donne la possibilité à tous ses investisseurs de devenir copropriétaire de l’entreprise PAYKAP MOBILE MONEY et des projets connexes. Ce qui veut dire risque d’arnaque n’est pas envisageable. Pour l’économiste et géostratège Dalvarice Ngoudjou le seul combat qui vaille la peine est celui de la restauration de la prospérité et la dignité de l’africain dans son pays d’origine. Et cela passe par l’accès aux emplois décents.

Au lancement de ce projet en février 2018, 100 000 FRICACOIN coûtaient 650 FCFA soit 1 euro. L’objectif à terme est de parvenir à la même valeur que l’Euro, c’est à dire que l’utilisateur qui a investi ses 650 FCFA (1 Euro) au lancement pour acheter 100 000 FRICACOIN, aura la possibilité de devenir riche dans un futur proche étant donné que 1 FRI sera égal à 1 Euro. Une vision futuriste qui semble utopique de prime abord. Mais on se se souvient très bien du succès phénoménal du BITCOIN qui valait 0,00071 € lors de son lancement en 2009 et vaut actuellement 2775 €. Ce n’est donc pas un hasard si ce valeureux économiste africain est régulièrement invité à donner des conférences très courues dans de nombreux pays, au cours desquelles il explique son projet aux dirigeants nationaux.C’est cet effort de Dalvarice Ngoudjou à donner le meilleur de lui pour le bien être des africains qui a incité une ONG américaine présente dans 38 pays à lui décerner l’année dernière le prix de GRAND BÂTISSEUR DU CONTINENT au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à Lomé (Togo) le 11 novembre 2018. Cette ONG a confié qu’elle suivait avec attention les actions de ce jeune entrepreneur africain depuis près de 4 ans. En août 2019 c’est la nation burundaise qui lui a remis à Bujumbura le TAMBOUR DE GRAND RASSEMBLEUR AFRICAIN pour ses actions visant à réunir les africains autour d’un projet fédérateur. Cette ONG a confié qu’elle suivait avec attention les actions de ce jeune entrepreneur africain depuis près de 4 ans.En août 2019 c’est la nation burundaise qui lui a remis à Bujumbura le TAMBOUR DE GRAND RASSEMBLEUR AFRICAIN pour ses actions visant à réunir les africains autour d’un projet fédérateur. Cette ONG a confié qu’elle suivait avec attention les actions de ce jeune entrepreneur africain depuis près de 4 ans. En août 2019 c’est la nation burundaise qui lui a remis à Bujumbura le TAMBOUR DE GRAND RASSEMBLEUR AFRICAIN pour ses actions visant à réunir les africains autour d’un projet fédérateur.

Lancé au Cameroun il y’a plus d’un an, la FRICACOIN compte aujourd’hui plus de 160 000 membres répartis à travers 150 pays. C’est donc le moment de prendre le train qui va déjà à très grande vitesse afin de rattraper le retard qu’ont connu plusieurs personnes lors du lancement du BITCOIN. Et comme le monde change, l’Afrique aussi doit changer. Bien que le chemin soit encore long et parsemé d’embûches, il convient déjà de se rendre à l’évidence que la FRICACOIN contribuera à changer le pouvoir d’achat des Africains d’ici quelques années. C’est pour cette vision prospectiviste, que le Jury des Awards d’AFRIK-INFORM lui a décerné le prix spécial de la MEILLEURE AUDACE JEUNE au Cameroun en 2018, le 29 juin 2019 à l’hôtel mont Febe de Yaoundé.

1 comment

gnandi12 May 24, 2020 - 1:31 am

C’est du grand n’importe quoi votre article. Si vous n’avez rien d’intéressant à publier fermé votre site. Dalvarice a reçu des awards et puis quoi encore? Nous on a besoins de savoir l’évolution du projet on n’a que faire de sa vie. Merci.

Reply

laissez un commentaire

Restez informés par email

afrik inform