CAMEROUN : DISCORDE ENTRE AUTORITÉS ADMINISTRATIVES DANS LE NDE.

by Clarisse Ruth Nkondjock
0 comment

Dans une lettre datant du 22 juin 2020 adressée au préfet du département du Ndé à Bagangte, M. Mfopou Aliyou Administrateur Civil Principal, sous-préfet de l’Arrondissement de Bazou exprime son ras-le-bol.

Dans cette correspondance longue de 4 pages, le sous-préfet de Bazou dit dénoncer ce qu’il qualifie d’exacerbation de la haine et de l’annihilation de l’autorité de l’État par M. Etapa Franklin François, Préfet du département du Nde. Il l’accuse également de complotisme.

Dans cette lettre il fait état d’une dépêche sensée être confidentielle mais qui s’est retrouvée sur les réseaux sociaux. Lettre postée selon ses dires par le maire Djeuhong Frédéric, et dont lui Mfopou Aliyou serait destinataire.

Des faits qui l’auraient amené à rendre public un supposé calendrier machiavélique qu’il déroule en 11 points.

Entre autres, le préfet du département du Nde se serait emparé d’une stratégie mise sur pied par le dénonciateur. Ceci en vue de mener la vie dure aux membres de l’opposition. Mfopou Aliyou l’accuse également ( le préfet de Nde Etapa Franklin François) d’avoir tenté d’intimider le chef d’antenne d’ELECAM de Bazou. Ceci afin que ce dernier change la date de la tenue de la session de plein droit. Il dénonce des pratiques frauduleuses au sein de la préfectorale.

Un chapelet de dénonciations, récriminations, lesquelles à n’en pas douter, témoignent d’un climat infernal qui prévaut dans les hautes sphères hiérarchique du Nde, région de l’ouest Cameroun.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com , l’info en un clic.

Leave a Comment