CAMEROUN: DROIT DE DOUANE SUR LES TÉLÉPHONES PORTABLES : OÙ EST PASSÉ MAGELLAN KAMGAING ?

by Kevin Fotso
0 comment

À quelques heures de la mise en application de la taxe de “33%” imputée aux utilisateurs de téléphones portables au Cameroun, le président de la Ligue Camerounaise des Consommateurs n’a toujours pas effectué la moindre sortie à cet effet.

Depuis quelques jours, l’espace public camerounais est dominé par le débat de la mise en application de la loi de finances portant sur la taxation des téléphones et autres appareils numériques. Une loi qui concerne directement les consommateurs qui seront appelés à verser en terme d’impôts environ 33,05 % du prix d’achat de leur appareil. Paradoxalement, c’est une situation qui ne semble pas préoccuper la Ligue Camerounaise des Consommateurs qui ne s’est toujours pas exprimée à ce sujet.

Pour le juriste Yves Kengne, << La Ligue dite des Consommateurs au Cameroun ne joue pas son rôle […] Il faut dire aux gens que la loi a été adoptée en 2019. D’après moi c’est dès ce moment que les associations de défense du droit des consommateurs devaient se liguer pour dénoncer ce que je qualifie de forfaiture. Même si ces associations mènent des actions aujourd’hui ça ne peut plus rien changer. Il se fait tard >>

En attendant la réaction de la LCC, les camerounais qui vont acheter des téléphones à partir du 15 octobre, doivent se préparer à reverser la taxe des << 33 % >>.

Afrik-inform.com, l’info en un clic.
Enregistrez votre adresse sur notre site afin de recevoir automatiquement nos articles.

Leave a Comment