CAMEROUN/ – FÉCAKARATÉ : EMMANUEL WAKAM SUSPENDU PAR LE MINISTRE DES SPORTS ET DE l’ÉDUCATION PHYSIQUE.

by Clarisse Ruth Nkondjock
0 comment

Le Ministre des sports et de l’éducation physique, Pr Narcisse Mouelle Kombi a procédé vendredi dernier à la suspension de Maître Emmanuel Wakam de ses fonctions de Président ainsi que les encadreurs techniques et officiels de la fédération camerounaise de Karaté

Après des témoignages fracassants des présumés victimes de viols au sein de la FécaKaraté, Ngo Hiol Ornella, Ndonkap Michelle, Edouma Victoire et compagnie, Me Simo Ampère et quelques membres de la FécaKaraté n’ont pas manqué de faire un constat.
En effet, ils ont vite fait de parler de l’existence de violences sexuelles au sein de la fédération camerounaise de karaté. Indexant le président de cette dernière.

La rumeur commence alors à courir que les dojos sont devenus des auberges. Les tatamis des lits et les kimonos des robes de chambre. Rumeur qui poussera le ministre en charge à ouvrir une enquête sur les dites accusations.
Enquête qui va se solder après audition d’une cinquantaine de témoins, par le coup de tonnerre de vendredi : Emmanuel Wakam est suspendu jusqu’à nouvel ordre. C’est le cercle des ceintures noires de karaté derrière toute l’affaire qui doit se frotter les mains.

Dans la note d’information le Ministre précise que les suspensions sus rapportées, sont des mesures administratives. Elles ont pour but de permettre que les personnes sus mentionnées soient à l’entière disposition de la Commission d’éthique du Comité national olympique et sportif du Cameroun et de la justice dans le cadre des procédures relatives à l’affaire du scandale sexuel qui met en mal depuis des semaines, la Fecakaraté. Narcisse Mouelle Kombi dans ladite note d’information précise qu’après les procédures en cours, une décision administrative sera prise.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.
Afrik-inform.com, l’info en un clic.

Leave a Comment