Cameroun – Ilaria Allegrozzi accuse le gouvernement d’utiliser le covid19 pour punir l’opposition.

by Thie Carlos
0 comment

Cameroun – Ilaria Allegrozzi accuse le gouvernement d’utiliser le covid19 pour punir l’opposition.

Dans cette sortie de HRW , Ilaria Allegrozzi représentante en Afrique Centrale laisse savoir que 《Le message de solidarité nationale autour de la pandémie de Covid-19 semble avoir disparu au Cameroun.》 la militante des droits de l’homme est étonnée de voir le régime de Yaoundé agir ainsi 《alors que plusieurs autres gouvernements appellent ses citoyens à se ressaisir et à s’entraider.》 Elle accuse Clairement parti au pouvoir au Cameroun 《d’utiliser la pandémie pour régler des comptes et punir l’opposition.》

Le 11 mai, 6 volontaires de la «Survival Initiative», une initiative de collecte de fonds lancée par le leader de l’opposition Maurice Kamto pour répondre à l’urgence sanitaire, ont été arrêtés alors qu’ils distribuaient gratuitement des masques de protection et du gel désinfectant aux habitants de Yaoundé, la capitale. Ces arrestations ‘arbitraires et instrumentalisées’ montrent clairement la volonté du pouvoir à réprimer toutes personnes menant une action ayant une liaison avec le parti politique MRC.  Ces volontaires qui font face aujoudhui à des accusations de rébellion restent en détention au commissariat de Mokolo à Yaoundé. S’ils sont reconnus coupables, ils risquent jusqu’à 4 ans de prison.

On se souvient encore que le ministre de la Santé a récemment rejeté un don de Maurice transmis par l’initiative Survie Cameroun constitué de 16 000 masques protecteurs et chirurgicaux , 950 tests de dépistage Covid-19 et des gans, affirmant que l’initiative est illégale.

Le 7 avril, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, est monté au créneau pour interdire toutes initiatives de collecte de fonds sans autorisation et invitan les uns et les autres à contribuer au «Fonds spécial de solidarité nationale» créé par le président camerounais, Paul Biya.

Le 9 avril, le même Ministre Atanga Nji a ordonné la fermeture des comptes appartenant au parti politique MRC chez Afriland First Bank et chez les différents opérateurs de porte-monnaie électronique ainsi que le gel des fonds.

L’arrestation des six volontaires, la convocation à la police du trésorier du MRC le Pr Alain Fogue et M. Christian Penda Ekoka, président de la commission de gestion de l’initiative Survie Cameroun, montrent clairement les mesures que le gouvernement prendra pour réprimer tout effort de l’opposition, pour venir en aide aux populations dans la plupart du temps abandonnées.

Selon la représentante de HRW, 《Distribuer des masques gratuits à ceux qui en ont besoin n’est pas une rébellion et cela ne devrait certainement pas mettre les gens en prison. Les autorités camerounaises semblent plus soucieuses de vaincre l’opposition que de protéger la santé publique.》

Leave a Comment

Restez informés par email

afrik inform