CAMEROUN – JUSTICE : ERNEST OBAMA RIDICULISÉ PAR SON ANCIEN PATRON.

by Romaric Tenda
0 comment

L’ex directeur général de la chaîne de télévision africaine Vision 4 est aux arrêts depuis ce jeudi 18 Juin 2020. Pour avoir “abusé” de son patron, il en a fait les frais lors de son arrestation dans son ancien lieu de service. Devant ses anciens collègues, Ernest a été amené au SED (secrétariat d’état à la défense) dans une humiliation diffusée au journal télévisée de la tour de Nsam.

C’est d’abord avec grand étonnement que la nouvelle de l’arrestation du journaliste est tombée dans la matinée de jeudi. Ernest Obama avait tout d’abord été déchargé de ses fonctions de directeur de la chaîne de télévision avant d’être complètement écarté de l’antenne. Malgré ce traitement, rien ne présageait la scène aussi humiliante qu’il s’apprêtait à vivre. Après plusieurs démentis sur les réseaux sociaux, couplés de sa supposée libération grâce aux ministre Jean De Dieu Momo, c’est au journal de 20h de Vision 4 que l’on découvre que l’ancien présentateur de Club d’Élites est bel et bien aux arrêts et en audition au SED, après une arrestation spectaculaire.

Tout de suite, c’est l’indignation sur les réseaux sociaux. Chaque internaute y va de son commentaire. Mais la plupart condamne le traitement à lui infligé par son ancien patron. Dans le dit reportage, M. Obama est présenté comme étant un employé entré en dissidence avec son chef. Il est accusé de haute trahison, de détournement de fonds de matériels, d’abus de confiance, de cabale contre les intérêts du groupe l’anecdote, et de sabotage du président en complicité avec certains pontes du régime via des journaux à gage… Des motifs bien que grave, mais qui ne sauraient justifier qu’un journaliste comme lui soit déchaussé et amené par des gendarmes dans le mépris total de ses droits les plus basiques, pensent certains de ses confrères, des défenseurs des droits de l’homme et autres responsables d’ONG. En attendant l’évolution de la situation, il pourrait se déclencher dans les prochains jours, une guerre de réseaux pour tenter d’obtenir la libération du journaliste.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com , l’info en un clic.

Leave a Comment

Restez informés par email

afrik inform