CAMEROUN : LE CAMEROUN IMPOSE DES CONDITIONS D’ACCÈS AUX FONDS DE 2 MILLIARDS DE SOUTIEN AUX PME IMPACTÉES PAR LA COVID 19.

by Franck Bekima
0 comment

Le ministre en charge des Petites et Moyennes Entreprises (PME) Achille BASSILKIN lll a signé le 11 septembre dernier une décision fixant les conditions d’octroi des appuis aux PME, Artisans et Organisations de l’économie sociale dans le cadre du Fonds Spécial créé récemment par le gouvernement pour palier aux répercussions du coronavirus sur les PME.

Conformément aux dispositions du décret n° 2020/3221/PM du 22 juillet 2020 fixant la répartition de la dotation desdits Fonds, l’enveloppe dédiée aux appuis directs aux PME à fort potentiel sinistrées s’élève à 1,5 milliard de FCFA. Celle dédiée aux artisans et acteurs des sociétés coopératives fabriquant des masques artisanaux et des gels hydro-alcooliques s’élève à 500 millions de FCFA. Soit un total de 2 milliards de FCFA.

A lire aussi : CAMEROUN – DÉSINFORMATION : LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DÉMENT AVOIR LANCÉ UN RECRUTEMENT.

Pour ce faire, pour être éligible, l’entreprise doit être une PME justifiant d’une existence légale affiliée à une instance faîtière, opérant dans des secteurs ayant été fortement impactés par la pandémie, tels que la transformation des produits locaux, l’économie numérique, la production des supports pour l’événementielle ; être en activité effective et continue depuis au moins le début de l’exercice 2019 et avoir enregistré à l’exercice 2019, une baisse d’activités pendant la période de mise en œuvre des mesures gouvernementales de lutte contre la propagation du coronavirus.

Le ministère en charge des PME considère comme une entreprise artisanale, toute unité exerçant une activité artisanale employant moins de 10 salariés et réalisant un investissement minimum d’un million de FCFA.
A la suite de l’enregistrement des différentes candidatures de PME et leur sélection par les autorités compétentes les appuis seront octroyés en numéraire et se feront à l’ordre du promoteur ou de son représentant dûment mandaté.

Rappelons que 90% d’entreprises au Cameroun ont été éprouvées pour écouler leur production pendant la période de difficulté liée à la COVID 19 selon l’évaluation menée par l’Institut National de la Statistique (INS).

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com,l’info en un clic.

0 comment

Leave a Comment