Cameroun : Le potentiel chef d’état en cas de vacance au pouvoir à 87 ans.

by Kevin Fotso
0 comment

C’est un secret de polichinelle. Marcel Niat Njifendi, président du Sénat, est le dauphin constitutionnel du Président de la République au Cameroun. Sauf qu’il nous a semblé utile, au moment où ressurgit le débat sur le respect de la constitution dans les pays africains de dresser le profil de l’homme qui vient tout fraîchement d’être réélu à la tête de la chambre haute du parlement Camerounais.

Qui est Marcel Niat Njifendi ?

L’actuel président du Sénat est un homme discret. Décrit comme un proche de l’ombre du Président BIYA, il a connu plusieurs fauteuils avant le saint Graal.

A lire aussi : Cameroun: Le Senat Américain prescrit des résolutions urgentes pour mettre fin à la crise anglophone.

Cet Ingénieur des ponts et chaussées est né le 26 octobre 1934 à Bangangté, chef lieu du département du Ndé. Après des études à l’École Supérieur d’Électricité de Paris il reviendra au Cameroun pour poursuivre sa carrière au de la prestigieuse et Société Nationale d’Electricité du Cameroun, la défunte SONEL. Son parcours au sein de cette entreprise le hissera au poste de Directeur Général de mai 1974 à avril 1984 et de septembre 1989 à juillet 2001.

Il sera également nommé Ministre du Plan et de l’Aménagement du territoire puis Vice-premier ministre, ministre des Mines, de l’Eau et de l’Énergie. En 2001, quand il est limogé pour la deuxième fois à la tête de la SONEL, Marcel Niat va se replier dans son village natal Bagangté où il sera maire de 2002 à 2007 avant d’être succédé par Célestine Ketcha Courtes.

A lire aussi : FRANCE : LE SENAT  ORDONNE RESTITUTIONS DE BIENS CULTURELS AU SENEGAL ET AU BENIN

LA PRÉSIDENCE DU SÉNAT

Au sein du sérail, la pratique est connue. “Rien n’est fini lorsque ce n’est pas encore fini”. Alors qu’il jouissait d’une retraite plutôt “anticipée” dans ses plantations à Bagangté, Marcel Niat va bénéficier une fois de plus de la légendaire confiance du chef de l’état Paul BIYA. En 2013, il deviendra le tout premier président du Sénat au Cameroun après avoir été nommé parmi les 30 sénateurs du président de la République tel que la loi le prévoit. À la faveur de la mise en place d’un Sénat qui n’existait que dans les textes jusqu’à lors, Marcel Niat Njifendi deviendra le dauphin constitutionnel de Paul BIYA tel que le stipule l’article 6 Alinéa (4) de la Constitution. “L’intérim du Président de la République est exercé de plein droit, jusqu’à l’élection du nouveau Président de la République, par le Président du Sénat.”

A lire aussi : Cameroun – Nécrologie : Sénat Camerounais : Le Doyen Mukete s’en est allé.

En huit ans à la chambre haute, Marcel Niat Njifendi n’a pas toujours occupé pleinement son fauteuil, Se faisant régulièrement substitué par son vice-président. Lors de sa dernière apparition en public au cours de sa réélection, c’est un homme affaibli qui a du bénéficié de l’aide de ses collaborateurs pour regagner le perchoir. Obligé de donner son discours assis, il a tout de même, d’une voix à peine perceptible, tenu à remercier le Président de la République pour le renouvellement de sa confiance.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com, l’info en un clic

Leave a Comment