CAMEROUN : LES ARTISTES MILITENT POUR LE VIVRE-ENSEMBLE.

by Ferelle Tasse
0 comment

Face aux multiples crises, économique, sanitaire, et sociopolitique que traverse le Cameroun, de nombreux artistes se sont illustrés par leur sensibilisation et leur soutien à caractère moral, matériel et même financier.

Des messages de vivre ensemble et de solidarité entre chaque camerounais sont là les valeurs qu’ils tendent à faire passer.

C’est le cas de Petit Pays qui dans un post effectué sur son compte Facebook affirme : << peuple de Dieu. Pourquoi sommes nous des camerounais à moitié ? Moi j’aimerais parler toutes les langues du Cameroun, connaître les cultures de tout le pays, manger tout ce qui se mange chez nous jusqu’aux os . Au point où, partout où je serai, on ne me soupçonnera pas d’être un étranger. Je veux être partout chez moi au Cameroun. J’ai déjà reçu les terres un peu partout et je m’installerai partout avec mon peuple. Je pourrais aussi faire des enfants partout si vous êtes d’accord. Qui est d’accord avec moi? Moi je veux être camerounais et en entier. Et vous ? C’est moi Rabba Rabbi le gobelet de Dieu ! >>

A lire aussi : CAMEROUN : LE MINISTÈRE DE LA CULTURE AU CHEVET DE MARTHE ZAMBO.

C’est également le cas de l’artiste Boy Tag. Reçu dans l’émission <<lâchez-vous>> à Afrik Inform le rappeur est revenu sur la situation de crise sociopolitique qui secoue les regions du Nord et Sud-Ouest où il est originaire et n’a pas manqué d’inviter ses frères et sœurs à cultiver l’amour du pardon, de l’acceptation de l’autre gage du vivre ensemble.

A lire aussi : CAMEROUN  : L’ARTISTE AHIJO MAMADOU, TEL UN PHOENIX, IL RENAÎT DE SES CENDRES.

Sous une autre forme l’artiste Meiway du pays frère de la Côte d’Ivoire dans sa dernière livraison << tu dis que quoi >> a célébré la culture camerounaise. En mettant en valeur chaque localité de notre pays, il invite de ce fait le peuple camerounais à plus de symbiose et de vivre ensemble. La symbolique d’un peuple frère et dont les singularités font la beauté de tout le pays.

Enregistrez votre adresse e-mail pour recevoir automatiquement nos articles

Afrik Inform l’information en un clic

Leave a Comment