Cameroun: l’impact de la rareté de la petite monnaie sur l’économie camerounaise.

by Clarisse Ruth Nkondjock
0 comment

Depuis plusieurs années, le Cameroun fait face à une situation économique dont les conséquences sont perceptibles dans la société.
Il s’agit du phénomène de pénurie des pièces de monnaie qui joue un rôle important dans la micro économie. Mais quelles en sont les causes et quelles sont les conséquences ?

Selon le Dr Jean Bertin Djiofack, Économiste camerounais et fondateur de Djobey Consulting Corporation que nous avons pu joindre, les raisons de cette pénurie sont multiples. Il s’agit notamment de :
– l’existence de vastes réseaux de contrebande qui utilisent les pièces de monnaie en quantité illimitée pour la production des bijoux. Lesquels selon lui vont en Chine
– La présence des opérateurs véreux qui font disparaître les pièces de monnaie sur le marché pour ensuite faire commerce du précieux sésame.

Pour l’économiste camerounais, cette rareté de la monnaie sur le tissu économique camerounais a un impact sur le commerce qui est plombé ainsi que la croissance économique sans oublier les échanges de biens et services.

Loin des analyses d’experts, cette situation créée des désagréments dans le quotidien du citoyen lambda. Pour emprunter de nos jours un moyen de transport, il faut être doté d’une patience à toute épreuve. Car, pouvoir trouver un taxi qui vous accepte avec 500 FCFA est devenu exploit. Certains commerçants quant à eux ont augmenté le prix des denrées alimentaires pour défaut de reliquat.

Il n’est pas rare non plus, de ne plus pouvoir faire un achat car il manque ”deux cent francs” CFA. Du côté de la BEAC, le gouverneur de la banque des états de l’Afrique centrale Abbas Mahamat Toli s’est exprimé à cet effet lors de la dernière session du comité de politique monétaire qui a eu lieu le 17 décembre dernier. Il a rappelé qu’un volume important de pouvoir pièces de monnaie avait été injecté dans le circuit économique de la CEMAC afin de palier à ce problème. Une action qui n’a malheureusement pas fait bouger les lignes. En attendant, ce sont les usagers et les petits commerçants qui payent le prix fort de la situation.

Enregistrez votre adresse sur notre site afin de recevoir automatiquement nos articles.

Afrik-inform.com, l’info en un clic.

Leave a Comment