CAMEROUN : L’INATTENDU CABRAL LIBII, L’HOMME QUI CONSCIENTISE LA JEUNESSE. AFRIK-INFORM AWARDS

by Constant Francois Nepinbong
0 comment

Au lendemain de l’élection du Président de la République française Emmanuel Macron, Cabral LIBII lance une campagne d’inscription de nouveaux électeurs dénommés «11 millions d’inscrits». C’est le début d’une nouvelle étape du combat pour l’alternance politique au sommet de l’État qu’il mène depuis l’âge de 24 ans, alors qu’il était leader estudiantin.

La trame de cette campagne tient au fait que seule l’implication massive des citoyens dans le processus électoral qui renversera un régime vieux de plusieurs décennies, qui se maintiendra au pouvoir par le prix en otage du processus électoral. L’idée séduit et sa jeunesse impressionne, dans un environnement politique où la moyenne d’âge est de 50 ans (il est né le 29 mars 1980 à Akoeman dans la région du centre). Brillant, courageux et talentueux, Cabral LIBII, moniteur de travaux dirigés à l’université de Yaoundé 2 Soa, concomitamment avec ses fonctions de chef-adjoint de chaine à Radio campus, analyste politique percutant dans plusieurs médias, agrège autour de son concept un groupe de jeunes. Ayant fait le constat de la désaffection de la jeunesse pour la chose politique,alors même qu’elle représente plus de 70% de la population camerounaise, l’objectif à très court terme est de susciter l’engouement de cette frange de la population pour la politique. Puis, de procéder au rajeunissement de la classe politique.

La brillante élection d’un jeune âgé seulement de 39 ans en France, 7ème puissance mondiale, est une illustration du fait que c’est possible. L’ancien leader estudiantin qui s’était déjà illustré en 2004 par l’appel de 1 000 étudiants qui s’étaient opposés à la candidature de Paul BIYA à l’élection présidentielle cette année-là semble être l’homme idéal pour une telle aventure. La date du 27 mai 2017 est arrêtée pour sensibiliser les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales à Douala. Cabral LIBII et Armand OKOL, un de ses tous premiers compagnons dans cette aventure, font le déplacement pour l’occasion.Le carrefour Ange Raphaël retenu pour la circonstance grouille du monde, c’est un succès sans précédent, surtout que Elecam qui a répondu favorablement à l’appel a déployé ses équipes des cinq arrondissements du Wouri.

Le caractère bénévole des initiateurs de l’évènement surprend. En effet, c’est cette petite équipe de Douala qui a cotisé de manière symbolique pour l’emplacement de la tente, de la sonorisation, des chaises, ainsi que l’achat de la casse-croûte ayant servi à la circonstance. Le coup d’essai s’est transformé en coup de maître. Les responsables régionaux d’Elecam affirmeront plus tard que ce jour-là marquera le record du nombre d’inscrits en un jour et sur le même site sur les listes électorales. L’initiative se démultiplie très rapidement à travers le pays. Malheureusement, une escouade de policiers empêcheront à l’équipe de Yaoundé de renouveler l’exploit au carrefour CRADAT.

Néanmoins, la médiatisation de cet incident boostera ces opérations d’inscription massive. Le périple du Septentrion lui donnera définitivement un caractère national tandis que les inscriptions de la diaspora conféreront à l’opération un caractère international. Des invitations sont adressées à Cabral LIBII par ses compatriotes de l’extérieur du pays désireux eux aussi d’être édifiés sur ses intentions. S’en suivra un tour des pays suivants: Usa, France, Belgique, Italie et Grande Bretagne. Désormais le concept Onze Millions d’Inscrits est rentré dans l’histoire.

Au lendemain du 31 août 2017 marquant la fin des inscriptions, le concept est rebaptisé en mouvement Onze Millions de Citoyens. La communication s’appesantit sur la citoyenneté (inscription sur les listes électorales, vote, contrôle des votes, et surtout candidatures multiples lors des échéances locales à venir). Unanimement, l’idée de la candidature à l’élection présidentielle qui se profile à l’horizon se dessine autour de la personne de Cabral LIBII. Ce faisant, des pourparlers sont engagés en vue d’abord de l’obtention de parrainages requis pour une candidature indépendante et ensuite de l’investiture par une formation politique des conseillers municipaux.Toute choisie qui a choisi le Protocole d’alliance entre le Mouvement Onze Millions de Citoyens et le Parti UNIVERS dont le paraphe des documents aura lieu le Lundi 11 décembre 2017 à l’hôtel des députés de Yaoundé. Suivra l’investiture à l’issue d’un congrès du parti UNIVERS du sieur Cabral LIBII comme candidat ciblé à l’élection du 07 octobre 2018.

La campagne électorale va révéler le jeune leader de la politique camerounaise à travers un discours novateur empreint de responsabilité, dont certaines des réunions suscitent la foule, notamment au stade Cicam à Douala, à Kribi, à Ngaoundéré, à Garoua, à Foumban et à Dschang . Selon les résultats du Conseil constitutionnel, Cabral Libii est arrivé 3ème à l’élection présidentielle avec un score officiel de 6,28%. Un résultat contesté du fait non seulement de nombreuses irrégularités qui ont émaillé le processus électoral, mais aussi à cause de la différence entre les résultats constatés en interne sur la base des procès-verbaux des bureaux de vote et ceux communiqués par le conseil constitutionnel.

Mais le recours du candidat Libii sera rejeté au Conseil constitutionnel avant même d’être examiné. Plusieurs observateurs à l’échelle nationale comme internationale s’accordent tout de même à reconnaître qu’il est la révélation politique de l’année 2018. Cette reconnaissance lui a une valeur de voir voir décerner de nombreux prix, à l’instar du GIFA D’OR 2018 de l’homme politique Africain de l’année, le prix AFRIK INFORM de la révélation politique de l’année 2018, le prix EMERGENCE etc. Cette stature d’homme politique désormais affirmée au lendemain des élections, Cabral LIBII a été investi Président national du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN ou PACA) à l’issue des congrès du 11 mai 2019 à Guidiguis dans l’Extrême Nord.

This reconnaissance lui a valu de se see décerner of many price, at the star of the GIFA D’OR 2018 of the homme politique Africain of the year, the prix AFRIK INFORM of the révélation politique of the year 2018, the prix ÉMERGENCE etc. Cette stature d’homme politique désormais affirmée au lendemain des élections, Cabral LIBII a été investi Président national du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN ou PACA) à l’issue des congrès du 11 mai 2019 à Guidiguis dans l ‘ Extrême Nord. Depuis lors, il parcourt l’arrière-pays pour sensibiliser ses compatriotes aux inscriptions massives sur les listes électorales, la surveillance des votes mais surtout à se préparer à aller à l’assaut des communes et de l’Assemblée nationale. Au lendemain de l’opération OURAGAN, vaste campagne de recrutement de nouveaux électeurs, Cabral LIBII a mis le cap sur l’implantation territoriale du parti qu’il dirige désormais. Il s’agira à court terme de doter le PCRN de structures fortes, et de tous les démembrements prévus par les statuts de celui-ci. Sa participation au Grand Dialogue national a été fort remarqué, surtout sa proposition de modifier la forme de l’État suivant le modèle de «fédéralisme communautaire qu’il a théorisé». Aujourd’hui député à l’assemblée nationale, les jeunes camerounais de tout bord attendent de lui des actions concrètes.

Restez sur afrik-inform.com pour plus d’informations

Leave a Comment