Cameroun – Mariage d’Olivier Bibou Nissack : Le sous-préfet dit Niet !

by Kevin Fotso
0 comment

Le sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé II a interdit la cérémonie de mariage du porte-parole du professeur Maurice Kamto qui est censée se dérouler ce 14 août 2020 à l’hôtel Massao.

Dans sa note de décision N°00000074 /A /J064-02 /BAAJP portant interdiction d’une cérémonie sur l’ensemble de son arrondissement, le sous-préfet évoque comme motif le défaut de déclaration de manifestation, le défaut de qualité du secrétaire d’état civil et le défaut de publication de mariage.

L’administrateur civil principal Mamadi Mahamat, sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé II, va également adresser une lettre au directeur de hôtel Massao dans laquelle il invite ce dernier à surseoir la manifestation de mariage prévue dans l’établissement dont il a la charge.

Réagissant à cet effet sur les antennes de Radio Equinoxe ce matin, Olivier Bibou Nissack s’est dit être prêt à aller en prison au motif d’avoir initié son mariage.
« J’ai honte pour mon pays, Les règles qui gouvernent l’exercice du mariage relèvent du droit des personnes. Elles sont donc régies au plan judiciaire et non administratif, c’est une garantie constitutionnelle. C’est un acte, motivé par des intérêts de politique politicienne, qui traîne dans la boue l’image de l’administration publique camerounaise. Je me rendrai à l’hôtel Massao avec mon témoin, Maurice Kamto. Nous allons célébrer avec les convives et je vais me constituer prisonnier s’il le faut, qu’on m’arrête parce que j’ai émis le noble vœu de vouloir me marier » a déclaré l’homme politique.

Sans toutefois rester dans les paroles, l’administration est passée à l’acte en envoyant des éléments de la police bloquer l’entrée de l’hôtel où devrait être célébré le mariage.

Afrik-inform.com, l’info en un clic.
Enregistrez votre adresse sur notre site afin de recevoir automatiquement nos articles.

Leave a Comment