CAMEROUN : OLIVIER BIBOU NISSACK À CŒUR OUVERT.

by Franck Bekima
0 comment

« Quelque soit l’élection pour laquelle le moindre corps électoral sera convoqué, il faut s’attendre à ce que cela opère comme le lancement d’un mot d’ordre d’organiser les manifestations dont le slogan sera PAUL BIYA DOIT PARTIR », déclaration de Bibou Nissack, porte-parole du Pr Maurice Kamto, leader du MRC, dans un entretien accordé à afri-inform sur le plateau 7MinutesPourConvaincre ce lundi 7 septembre.

Le premier conseiller du Pr Kamto, a usité d’un ton ferme pour s’exprimer au sujet de la convocation du corps électoral en vue de l’élection régionale.
Dans son propos liminaire, il a fait un flashback sur son mariage qui a fait jaser la toile camerounaise. C’est donc avec une attitude rude qu’il déclare, c’est «  Paul Biya qui a interdit la tenue de mon mariage ».

A lire aussi :CAMEROUN : LE MRC S’OPPOSE FAROUCHEMENT CONTRE LES PROCHAINES ÉLECTIONS RÉGIONALES.

Il lui était interdit de se marier par le sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé 2. Au grand étonnement des convives invitées ce jour à l’hôtel, personne n’a su par quelle alchimie, Bibou Nissack et son épouse se sont dits OUI pour le meilleur et pour la vie devant Sa Majesté Biloa Effa qui célébrait alors ce mariage en tant qu’officier d’Etat civil.

« Le mariage a eu lieu dans un centre d’état-civil spécial […] c’est un centre d’état civil spécial qui a été érigé, il y a déjà plusieurs années », a-t-il expliqué à Kevin Fotso, présentateur de l’émission. L’on pouvait donc à cet égard, lire de l’euphorie sur son visage après que son mariage ait finalement été célébré.

Outre la polémique autour de sa vie intime, un petit temps d’arrêt a été marqué pour évoquer le cas de l’élève Kevin et ses camarades détenus à la prison centrale de Yaoundé pour fuite d’épreuves lors de l’examen du Baccalauréat.  « Le Cameroun, aujourd’hui, est devenu un modèle de médiocrité. On bat tous les records à cet égard. Nous ne sommes représentatifs de rien qui marche » a-t-il lancé. Il fustige le gouvernement dans la gestion de cet examen important qui a conduit à cette bévue.

Pour clore, Bibou Nissack a estimé que : «  Les Camerounais devraient sortir pour dire NON pour KEVIN» et ses camarades en détention à la prison centrale de Yaoundé.

 

Enregistrer votre adresse e-mail pour recevoir automatiquement nos articles.

 

afrik-inform.com, l’info en un clic.

Leave a Comment