CAMEROUN – PROCÈS DES LEADERS SÉPARATISTES RENVOYÉ

by Abdoulaye Raman
0 comment

Sisuku Ayuk Tabe et compagnie ne se sont pas présentés ce jeudi 16 juillet à l’appel du jury à la cour d’appel de Yaoundé. Pour cause, ils demandent tous d’être jugés en une langue qu”ils comprennent mieux. Laquelle langue n’est nulle autre que l’anglais.

C’est d’ailleurs un motif que l’un des avocats de la défense, Me Emmanuel Simh a jugé légitime. Il souligne que les textes camerounais indiquent que tout prévenu est tenu d‘être jugé dans une langue qu’il maîtrise le mieux.

Rappelons qu’il y a un an, que ces leaders de la crise dans le nord-ouest et le sud-ouest du Cameroun séjournent à la prison centrale de Kondengui. Le tribunal militaire de Yaoundé les avait donc condamnés à vie pour « terrorisme » et « sécession ».

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com , l’info en un clic

Leave a Comment