Cameroun : Processus de Décentralisation : Une accélération en point mort

by Kevin Fotso
0 comment

Alors que le conflit qui oppose Paul Eric Kingue, Maire de Njombe-Penja et Yves Bertrand Noel Njana, Prefet du Moungo concernant la gestion d’une carrière à pouzzolane n’a pas encore fini d’alimenter les tabloïds, c’est au tour du maire de Massock-Songloulou, Robert Batoum Batoum et du prefet de la Sanaga-maritime Cyrille Yvan Abondo de se crêper le chignon.

L’adoption par l’assemblée nationale de la loi N*2019/024 du 24 décembre 2019 portant code général des collectivités territoriales décentralisés, avait été perçue comme l’élément déclencheur d’un processus de transfert des pouvoirs aux communes longtemps annoncé par le chef de l’état. Il faudra peut-être redéfinir le concept car quelques-uns des maires issues des dernières consultations électorales ont vite appris à leurs dépens qu’ils n’avaient pas le dernier mot dans leurs communes respectives.

En effet, après la signature par le maire Batoum en date du 30 juillet 2020 d’un arrêté interdisant aux gros porteurs ou camions de sable de circuler à travers la commune de Massock-Songloulou, le préfet a adressé une correspondance au magistrat municipal pour signifier que « l’interdiction de circuler qui est une mesure restrictive et temporaire à la liberté de circulation des usagers de la route, relève de la compétence exclusive des autorités administratives »

Dans une lettre à l’attention du préfet de la Sanaga-Maritime, l’honorable Rolande Ngo Issi, député PCRN donne son avis sur le sujet : « Annuler et de manière arbitraire la décision du Maire de Massock Song Loulou relève purement et simplement de la sorcellerie et témoigne de votre ignorance de la souffrance des populations qui, à défaut du meilleur se contentent de la misère multiforme ».

« On nous a donné la chèvre mais on n’a attaché la corde […] Voilà la décentralisation du Cameroun avec les préfets qui sont les vrais chefs » laisse entendre Olivier Njappa, militant MPCN dans le moungo.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles .

afrik-inform.com,l’info en un clic

Leave a Comment