L'ensemble des notables de Bamendjou

CAMEROUN : QUE SE PASSERA T-IL LE 30 JANVIER A BAMENDJOU?

by Carlos Mauzaire
0 comment

Le village du Fo’o Soukoudjou est l’objet de toutes les attentions depuis la récente mise en garde du préfet des hauts plateaux adressée à l’un des doyens des monarques du Cameroun. Ce 30 janvier, Les fils et filles de Bamendjou ont prévu une mobilisation sous fond de soutien à leur Roi avec en prime la participation de plusieurs acteurs du monde politique et de la société civile.

A lire aussi : Cameroun – Autorités traditionnelles et Autorités administratives : au cœur d’un mariage incestueux 

Hilaire Kamga, Kah wallah, Franck Essi ou encore Fotsing NZODJOU ont tous confirmé leur présence à Bamendjou le 30 janvier prochain pour soutenir le Fo’o Soukoudjou. Le moins que l’on puisse dire, est que la dernière lettre du préfet Yampen Ousmanou reste une pilule difficile à avaler pour une bonne partie du Peuple Bamendjou et plusieurs admirateurs de ce Roi qui a la réputation d’être un nationaliste hostile au régime en place.

A lire aussi : Cameroun – Fo’o Sokoudjou n’a pas loupé le préfet des Hauts Plateaux.

Dans cette deuxième sortie, le préfet des hauts plateaux invitait le Chef traditionnel à “faire preuve d’un sens élevé de la responsabilité” avant de rajouter que toute nouvelle sortie cybernétique ou médiatique l’exposerait à la rigueur de la loi. Une mise en garde qui intervenait quelques jours après l’interview que le chef venait d’accorder à la chaîne de télévision Équinoxe TV.

La riposte ne se fera pas attendre. Aussitôt, un groupe de notables Bamendjou va rédiger une lettre pour signifier leur mécontentement. ” Nous n’acceptons pas ce manque de respect à l’égard d’un sage, à l’égard d’un gardien de la tradition […] C’est bien d’essayer de se purger avec du piment, mais un essai peu être fatale”. Peut t’on lire dans la réponse des notables à l’endroit du préfet dont ils qualifient l’acte de “zèle professionnel”.

A lire aussi : Le Roi de Bamendjou FO’O SOKOUDJOU exige auprès du préfet des hauts-plateaux des dédommagements

Dans la foulée, l’information relative à la tenue d’une grande mobilisation à Bamendjou va commencer à circuler sur la toile. Certaines personnalités politiques vont également se prêter au jeu en annonçant qu’ils seront présents à cette occasion pour dénoncer ce qu’elles considèrent comme un abus d’autorité et une atteinte à la liberté d’opinion.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles…
afrik-inform.com, l’info en un clic..

Leave a Comment