CAMEROUN : QUI VEUT MUSELER DYNASTIE LE TIGRE ?

by Larissa Tchinda
0 comment

Il y’a plus de deux mois, Cedric Biyong Egimengo, plus connu sous son d’artiste Dynastie le tigre, nous dévoilait son tout dernier single « A qui profite le crime ? ». Un single qui annonçait par ailleurs, les couleurs d’un concert réunissant 30 autres artistes camerounais dans toutes les 10 régions du pays afin de sensibiliser sur la haine, le tribalisme, mais surtout, militer pour le retour de « la vraie paix ».

Deux mois plus tard, pas de concert, pas de préparatifs en gestation, mais surtout aucune communication n’a jusqu’ici été officiellement rendue publique par l’équipe de l’auteur-chanteur-compositeur. Une situation qui inquiète tout de même, quand on se rappelle de la genèse de cette initiative.

A lire aussi : CAMEROUN  : DYNASTIE LE TIGRE, ZOOM SUR LE PARCOURS DE L’ARTISTE.

En effet, alors qu’il était invité à prester lors d’un mariage, Dynastie s’était fait prendre en photo avec le professeur Maurice Kamto, opposant politique aussi adulé que controversé au Cameroun. Une photo qui n’a pas plu aux non-partisans de l’homme de droit, et qui ont tout de suite appelé au boycott de l’artiste, annulant ainsi une dizaine de ses spectacles.

A regarder aussi 👇

Interviewé par les équipes d’Afrik-inform quelques jours après, Dynastie le tigre affirmait être déterminé à poursuivre son combat patriotique : « Mon combat c’est la paix même si on m’annule encore tous les concerts, ça ne me gêne pas le plus important pour moi c’est que tous les camerounais comprennent que nous sommes tous frères ». Le chanteur en avait d’ailleurs profité pour inviter ses confrères à se joindre à lui et de parcourir toutes les 10 régions du pays «afin de sensibiliser sur la haine, le tribalisme, mais surtout, militer pour le retour de la vraie paix »

A lire aussi : DEBORDO, DYNASTIE LE TIGRE AUTOUR DE LA LIONNE MIMI PARY

Veut-on faire taire dynastie ? Qu’est-ce qui bloque la tenue de cette tournée pourtant médiatrice ?
Contacté par la rédaction, le manager de Dynastie le Tigre nous confie qu’il n’en est rien. « Nous avons reçu le parrainage du ministère de la culture. » a-t-il affirmé. Selon lui, la communication autour de l’évènement aurait du être lancé ce mois, mais avec la résurgence des cas de covid-19 dans le pays et la limitation à 50 du nombre de personnes par spectacles, il leur est impossible d’y songer pour le moment.

Plus d’informations sur Afrik-inform.com
Afrik-inform, l’info en un clic.

Leave a Comment