CAMEROUN – RÉGIONALES : MAURICE KAMTO MET LE PAYS EN ÉBULLITION.

by Franck Bekima
0 comment

A la suite d’un point de presse donné le 24 août dernier au siège du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) à Odza à Yaoundé, le candidat malheureux de la présidentielle 2018 a usité d’un ton satirique à l’endroit du gouvernement actuel face à l’organisation des élections régionales au Cameroun.

De ce fait, le leader du MRC affirme que la convocation du corps électoral se fera sous 2 conditions : La Résolution de la Crise Anglophone dans le NOSO et la réforme consensuelle du système électoral d’où la déclaration : << Si jamais le régime en place s’aventure à organiser les régionales, j’appellerai à nouveau à une campagne de résistance nationale,et au départ de l’actuel Président de la République Paul BIYA>>,  a affirmé l’ex-ministre délégué de la justice.

Rappelons que le combat du président national du MRC et de ses alliés prend une tournure fatidique, car ils appellent à la conscientisation mais aussi au réalisme de tous les camerounais au devant de la situation qui prévaut.

C’est pourquoi il rajoute en déclarant : << Nul ne devra manquer à cet appel, nous devons sortir de la dictature féroce, la violence qui surviendra ne pourrait donc être que le fait du régime BIYA, si l’heure est arrivée, je ne vous trahirai point >> a émis Maurice KAMTO dans l’espoir que les camerounais suivront cet appel de mobilisation collective.

Il est bon de noter qu’à la suite des élections municipales et législatives, l’État Camerounais s’ancre dans l’organisation des élections régionales pour l’investiture des prochains conseillers régionaux. Un pas nouveau qui s’inscrit dans le cadre de l’application effective de la décentralisation au Cameroun.

Enregistrer votre adresse e-mail pour recevoir automatiquement nos articles.

Afrik-Inform.com,l’info en un clic.

Leave a Comment