CAMEROUN : REMEMBER EBOA LOTTIN 23 ANS DEJA QU’IL EST PARTI.

by Ferelle Tasse
0 comment

C’est à l’âge de 20 ans que Eboa Lottin composera sa toute première œuvre musicale qui le fera connaître du grand public. Elle s’intitule <<Mulema mam>> qui signifie <<mon cœur>>.

L’artiste a essuyé plusieurs difficultés. Dans sa tendre enfance, il contracte une atrophie due à l’injection de quinine qui lui paralyse par la suite la jambe gauche. Malgré ce frein, Eboa Lottin a su s’appuyer sur son handicap pour en faire une force.

Après un travail acharné, il va composer par la suite des chansons qui deviendront par la suite des musiques culte. C’est le cas de << Mbemb’a mot’a Sawa>>. Grâce à cette musique, Eboa Lottin, va remporter le 1er prix du Concours Vick’s Vedette (avec Duke Ellington, président du jury et Myriam Makeba membre du jury), titre qui lui permet de découvrir la ville de Paris. Il en profite pour enregistrer ses plus grands succès (aux éditions Philips). <<Matumba Matumba>> et << Bésombe>> qui remportent un succès panafricain et international. Il est ensuite invité au 1er festival panafricain d’Alger en juillet 1969 où il représente le Cameroun .

A lire aussi : CAMEROUN / MUSIQUE : LE SINGLE DE LA COMÉDIENNE MURIEL BLANCHE EN FEATURING AVEC PROSBY ARTISTE AFFOLE LES FOLLOWERS.

La légende de la musique camerounaise a également participé à plusieurs événements en Afrique. C’est le cas de Omar Bongo qui a invité Eboa Lottin au Gabon lors du 10e anniversaire de la rénovation. Également, il a été spécialement invité par Mobutu Sese seko au Zaïre.

A lire aussi : CAMEROUN-(VIDÉO) : BLANCHE BAILLY « DANS MES CHANSONS JE VENDS TOUT »

C’est le 6 octobre 1997 que Eboa Lottin va casser son micro vers 17h à l’hôpital laquintini de Douala. Sa dernière oeuvre sortira quelques temps plutard intitulé << Forever>>. Dans cet album on y retrouve 7 chansons dont <<Ave Maria>> qui ne pu être interprétée par son auteur avant son décès.

Aujourd’hui les oeuvres de Eboa Lottin continue d’être valoriser. Écouté par toutes les générations , elles traversent le temps et continuent d’impacter.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles

afrik-inform.com, l’information en un clic

Leave a Comment