Cameroun – TROIS DÉPUTÉS DÉMISSIONNENT DE LEURS POSTES À L’ASSEMBLÉE NATIONALE.

by Bertrand Wandji
0 comment

Au cours de la séance plénière portant sur l’ouverture de la deuxième session de l’année législative 2020 ce mercredi 10 Juin, le Président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Cavaye Yéguié Djibril, a annoncé solennellement la démission de trois députés.

Il s’agit d’une part des députés Ousmanou Aman Sa’Aly et Boubakari Djidda respectivement élus du FSNC, le Parti du Ministre Issa Tchiroma Bakari, dans les circonscriptions de la Benoué-Ouest et de Mayo Louti de la région du Nord. Et de la députée Hermine Patricia Tomaino Ndam Njoya, élue UDC du Noun dans la Région de l’Ouest d’autre part.

•••au motif du cumul de fonctions•••

Le Président Cavaye Yeguié n’a mentionné officiellement aucune raison officielle sous-jacente à ces démissions. Seulement, selon des personnes proches des différents élus sus-cités, les démissionnaires seraient tombés sous le coup des lois qui interdisent le cumul de fonctions. L’une d’entre elles, la loi n_91-20 du 16 décembre 1991 fixant les conditions de l’élection des députés à l’Assemblée nationale, modifiée et complétée par la loi n_97-13 du 19 Mars 1997 et par celle n_2006/009 du 29 décembre 2006, stipule en effet au terme de son article 24 que « le mandat de député est également incompatible avec celui de sénateur , avec les fonctions de Maires, de délégués du gouvernement[…] ».

Il est donc plausible que les trois élus aient fait le choix de se dessaisir de leurs sièges à l’assemblée nationale, privilégiant ainsi les postes de Maire qu’ils occuperaient parallèlement dans leurs différents arrondissements respectifs.

Dans le cas d’espèce, la loi prévoit que les députés démissionnaires soient remplacés par leurs suppléants.

Leave a Comment