José Maria Neves

Cap vert : José Maria Neves devient président de la république

by Abdoulaye Raman
0 comment

L’ancien premier ministre et candidat du parti de la gauche historique Parti Africain de l’Indépendance du Cap vert ( PAIVC), José Maria Neves a remporté l’élection présidentielle dès le premier tour, avec 51,6 % des suffrages selon les résultats provisoires officiels. Son principal adversaire du mouvement pour la démocratie Carlos Veiga a reconnu sa défaite, le félicitant après avoir recueilli 42,5 % des suffrages.

L’archipel qui se démarque comme étant un pays où il fait de mieux en mieux bon vivre de par la démocratie a connu hier des élections à l’issue desquelles le candidat José Maria Neves a remporté haut la main avec 51,6 % de suffrages face à son redoutable concurrent Carlos Veiga qui n’a pu qu’engranger 42,5 %.

Pour cette élection, plus de la moitié des cap-verdiens inscrits ne se sont pas effectué le déplacement vers les urnes pour le vote afin de choisir celui qui conduira aux destinées de pays parmi les 7 candidats qui étaient en course.

La gestion du pouvoir exécutif étant bien différent dans ce pays de l’Afrique de l’ouest, les pouvoirs du nouveau président José ne seront pas étendus. Le Cap-Vert étant doté d’un régime semi-parlementaire. Le Premier ministre, le gouvernement et le Parlement ont chacun leur mot à dire pour chacune des décisions prise dans le pays au cours de chaque mandat.

Cette élection s’est élection s’est illustrée en Afrique du fait qu’il n’y a pas eu de coup d’État et pas de troisième mandat. Selon la sociologue Roselma Evora, plusieurs facteurs expliquent cette exception capverdienne : « Nous sommes un petit archipel. Nous sommes peu. Nous avons la tradition des gouvernements civils. Nous avons aussi une configuration constitutionnelle de séparation des pouvoirs. Nous avons ici un système parlementaire. »

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

#CapVert #Elections #Présidentielle

Leave a Comment