Congo : Le Premier Ministre démissionne avec tout son Gouvernement.

by Franck Bekima
0 comment

Le Premier ministre du Congo-Brazzaville Clément Mouamba a remis la démission de son gouvernement au président Denis Sassou Nguesso mercredi. C’est une décision qui intervient après la présidentielle du 21 mars. Laquelle présidentielle controversée a connu comme vainqueur l’actuel le président sortant.

C’est un fait très rare en Afrique noire francophone. Alors que le pays vient à peine de sortir d’une Présidentielle secouée par des contestations à l’effet d’un autre mandat de Sassou Nguesso, le Premier ministre vient surprendre plus d’un. Clément Mouamba a remis mercredi, la démission de son gouvernement au président Denis Sassou. « La démission a été acceptée par le président de la République qui a adressé ses remerciements à l’ensemble des ministres pour le travail accompli durant cinq années de collaboration », indique le cabinet du président Sassou Nguesso dans une annonce signée par Florent Ntsiba, son directeur.

A lire aussi :Congo Brazza : Après un K.O Sassou Nguesso est de nouveau président.

Denis Sassou Nguesso qui a accepté cette démission, a demandé aux membres du gouvernement « d’expédier les affaires courantes jusqu’à la mise en place de la prochaine équipe gouvernementale » a-t-il indiqué

Le gouvernement qui démissionne avait pour mission de mettre en œuvre le projet présidentiel appelé “la marche vers le développement”, dont les résultats sont controversés, selon les analystes. Le président devra nommer un nouveau Premier ministre dans les jours à venir et Clément Mouamba pourrait aussi être reconduit.

En rappel, Il est d’usage de présenter la démission de son gouvernement au lendemain de la présidentielle ou des législatives à la faveur d’une nouvelle législature et d’une majorité présidentielle renouvelée.

A lire aussi : Congo : quels sont les chefs d’États attendus à l’investiture de Sassou Nguesso ?

Toute la question est de savoir si Clément Mouamba sera reconduit ou non. Selon la présidence congolaise, ce dernier a d’ailleurs indiqué « qu’il resterait à la disposition du président de la République ».

Le futur gouvernement du Congo aura plusieurs défis à relever, notamment dans le domaine de la lutte contre la corruption et de l’amélioration des conditions d’accès à l’eau et à l’électricité. Originaire de la Lékoumou (sud-ouest), Mouamba, 77 ans, a été nommé Premier ministre en 2016.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.
Afrik-inform.com, l’info en un clic.

Leave a Comment