CÔTE D’IVOIRE – JUSTICE : LAURENT GBAGBO ET CHARLES BLE GOUDE ENCORE DEVANT LA CPI

by Romaric Tenda
0 comment

L’on croyait l’affaire bouclée. Mais c’était sans compter sur la procureure Fatou Bensouda qui a fait appel contre l’acquittement de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité prononcé fin janvier 2019 en faveur de l’ex-président ivoirien et de son ancien ministre de la Jeunesse. Ce lundi, les deux sont à nouveau devant la cour pénale internationale.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé avait déjà été acquittés depuis un an et demi. Malgré cela, la procureure Fatou Bensouda après avoir présenté 82 témoins à la barre à cette époque, et après avoir essuyé un cuisant échec, revient à la charge en attaquant cette fois ci la forme de l’affaire. Elle estime que des erreurs de procédures ont été commises au moment du prononcé de la décision d’acquittement.

«La procureure ne s’attaque pas au fond de l’affaire, mais à la forme, constate Thijs Bouwknegt, spécialiste de la justice internationale à l’Académie royale des sciences, à Amsterdam. Elle demande aux juges de conclure à un “mistrial”, c’est-à-dire à une erreur judiciaire. Cette démarche montre que Fatou Bensouda n’est peut-être pas très sûre des preuves apportées dans son dossier », analyse ce juriste auprès de nos confrères de RFI.

Dans le camp de la défense, cette étape consistera à obtenir une confirmation de l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Même si l’ancien président de cote d’ivoire et son ministre de la jeunesse peuvent déjà rentrer dans leur pays, la CPI a néanmoins maintenu certaines certaines contraintes pour maintenir la confidentialité de l’affaire. Notons que la décision dans cet appel de la procureure n’est pas attendue pour maintenant. Après les délibérés, seules deux issues se présenteront aux cinq juges de la chambre d’appel : Soit l’acquittement définitif, ou non.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com , l’info en clic.

Leave a Comment

Restez informés par email

afrik inform