COUP D’ETAT AU MALI : LA CEDEAO SUSPEND LE PAYS DE SES INSTITUTIONS.

COUP D’ETAT AU MALI : LA CEDEAO SUSPEND LE PAYS DE SES INSTITUTIONS.

by Larissa Tchinda
0 comment

Les présidents des 15 pays de la CEDEAO “condamnent fermement le récent coup d’État” et, “après de longues discussions (…) décident de suspendre le Mali “, tel est ce qui ressort du communiqué final du sommet régional extraordinaire au Ghana clôturé hier dimanche 30 mai. Cette suspension prend effet immédiatement jusqu’à la date limite de fin février 2022, date à laquelle le pays devra connaitre un gouvernement démocratiquement élu.

Le colonel Assimi Goïta, a été désigné président vendredi dernier par la cour constitutionnelle, à la suite de ‘’coup d’Etat’’. L’ex-président et Premier ministre de la transition ait été démis.

A lire aussi : Mali : Le Colonel Assimi Goïta démet de leurs fonctions le président et le premier ministre de transition.

Même si ces pays de la CEDEAO ne se sont pas prononcés sur cette présidence, ils ont tout de même émis le vœu que la junte malienne se tienne à son engagement d’organiser une élection présidentielle en février prochain, après une période de transition de 18 mois.

Pour rappel, ce long chapitre de coups d’Etat au Mali s’ouvre en Aout 2020, lorsque les forces armées maliennes réussissent à renverser le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, au pouvoir depuis 2013.

Enregistrez votre adresse email pour recevoir automatiquement nos articles.
Afrik-inform, l’info en un clic.

Leave a Comment